Médrano à Saint-Etienne, la ville s’oppose à la poli­tique du cirque

Jusqu’à dimanche 14 octobre 2018, le cirque Médrano a ins­tal­lé son cha­pi­teau sur le site du golf de Saint-Etienne. Près de 12 repré­sen­ta­tions sont pré­vues pour petits et grands. Si cer­tains raf­folent de ce spec­tacle, des oppo­sants farouches montrent du doigt l’exploitation des animaux.

En juin der­nier, avec l’appui du socia­liste Pierrick Courbon, le conseil muni­ci­pal avait voté à la qua­si-una­ni­mi­té l’interdiction de l’exploitation des ani­maux sau­vages dans les cirques qui vou­draient venir à Saint-Etienne. Cette déci­sion pour­tant ne pou­vait être qu’une recom­man­da­tion car dans les faits, Gaël Perdriau explique dans un com­mu­ni­qué que : « l’interdiction des cirques avec ani­maux sau­vages relève de la com­pé­tence exclu­sive du légis­la­teur ». Mais il annonce que « la pro­cé­dure d’instruction des dos­siers dépo­sés par exploi­tants a été ren­for­cée ». Depuis 2014, la ville de Saint-Etienne limite la venue de cer­tains cirques. Passant de quatre à un ou deux par an. Médrano uti­li­se­ra bien pen­dant ses repré­sen­ta­tions des ani­maux sau­vages à Saint-Etienne.

Donnez votre avis sur notre page Facebook



Les autres infos