Metz-ASSE: «Il faut redescendre sur terre», insiste Rémy Cabella après la déroute stéphanoise

Metz – ASSE: (3 – 0)

  • Après un léger mieux contre Nîmes (2-0) et Toulouse (2-0) à la reprise, l’ASSE a sombré ce mercredi à Metz (3-0).
  • 14es à deux points de Troyes, barragistes, les Stéphanois se savent pourtant toujours en grand danger en Ligue 1.

 

Les signaux semblaient pourtant au vert en 2018, avec les succès face à Nîmes (2-0) et Toulouse (2-0), ajoutés à l’ambitieux recrutement hivernal de Yann M’Vila et Paul-Georges Ntep. Mais l’ASSE est retombée dans ses travers de manière spectaculaire, ce mercredi à Metz (3-0). Trois buts encaissés face à la lanterne rouge de Ligue 1 (dont deux dans le premier quart d’heure et un dernier… de Nolan Roux) mais aussi la nouvelle expulsion d’Hernani résument bien le cauchemar stéphanois en Lorraine.

« Nous ne sommes pas guéris »

« On a pris 3-0, nous ne sommes pas guéris, rappelle Jessy Moulin. On pensait avoir retrouvé quelques valeurs contre Toulouse. Malheureusement, on ne les a pas appliquées ce soir. » Un constat lucide partagé par Rémy Cabella : « Il faut redescendre sur terre. Ce n’est pas parce qu’on a gagné deux matchs que tout est fait. Ça va être une fin de saison très compliquée et il faut jouer ces matchs à 1.000 %. Ce soir, nous sommes passés au travers ».

 

 

Malgré la première titularisation de Yann M’Vila dans l’entrejeu, cette ASSE sans révolte a rappelé pourquoi elle se trouvait dans une crise profonde juste avant la trêve hivernale. Quatorzièmes à seulement deux points du barragiste (Troyes), les joueurs de Jean-Louis Gasset ne pourront pas se permettre de renouveler pareil non-match. « Aujourd’hui, j’ai été très mauvais d’avoir pensé pouvoir faire un turn-over, assume l’entraîneur stéphanois. Sans ses joueurs majeurs, l’ASSE manque de caractère. » Il va lui en falloir beaucoup pour viser un résultat dimanche (15 h) à Nice.

 




 

Source: 20minute.fr