Mike Tyson contre Roy Jones Jr : est-ce bien raisonnable ?

Pour le spec­tacle et pour remon­ter sym­bo­li­que­ment, à 54 ans, Mike Tyson veut remon­ter pour battre l’autre vété­ran Roy Jones. Une crise de la cin­quan­taine, ou le besoin de payer des dettes ou des impôts. Il faut bien entre­te­nir la vil­la. Mike Tyson avait déjà eu de grosses dif­fi­cul­tés à entre­te­nir son habi­ta­tion. En 1999 il est obli­gé de la vendre. Elle est située à Southington en Ohio. Le manoir est com­po­sé de cinq chambres, sept salles de bain, un immense salon, une pis­cine, un jacuz­zi, mais elle coûte cher et le boxeur n’aura jamais la pos­si­bi­li­té de la sauvegarder.

Cette nuit, il est donc remon­té sur le ring. Au Staple Center de Los Anges, sans spec­ta­teurs. Mais les télés sont là pour retrou­ver celui qui gagné 58 com­bats pro­fes­sion­nels avec 44 KO. Une force de la nature, diront les pas­sion­nés de boxe. Tyson et Jones se com­battent après une bat­te­rie de tests médi­caux. On trouve chez Tyson du can­na­bis dans le test anti­do­page. Mais il ne figure pas sur la liste des sub­stances inter­dites. Il en consomme chaque jour.

 

« Je veux que le monde voit à quel point je suis grand »

 Des règles par­ti­cu­lières ici pour pré­ser­ver le corps des deux hommes. Huit rounds de deux minutes au lieu de douze de trois minutes. Ici pas de KO, Ils ont des gants plus larges pour plus de pro­tec­tion. Pourtant Tyson le répète en début de match : « Je veux que le monde voit à quel point je suis grand ». Cette nuit, l’arbitre leur laisse des secondes. Le match est sym­bo­lique, ami­cal, et pas très inté­res­sant à voir. 

Mike Tyson n’a pas com­bat­tu depuis 15 ans. C’est dan­ge­reux même si c’est ici une exhi­bi­tion plus qu’un com­bat. La boxe anglaise a pour cible la tête. Donc les com­mo­tions à la tête sont tou­jours un pro­blème même si on ima­gine bien que ce com­bat a été pré­pa­ré par rap­port à leur âge. Heureusement que les gants sont là pour pro­té­ger. Ils sont obli­ga­toires sur les rings depuis la fin des années 60.

Il est 5h28, le rap­peur Saint JHN est sur la scène du Staple Center. Les boxeurs se pré­parent. Snop Dog enchaîne. Une drôle d’ambiance, on a envie de dan­ser sur son tube légen­daire « The Next he Episode ». Il n’y a pas de public dans la salle. Ça ne crie pas de joie à cause du covid-19. Mais l’emballement est là tout de même, d’écouter cette musique et de se pré­pa­rer à voir les deux légendes de la boxe. 5h53, les deux légendes arrivent sur le ring. C’est du grand spec­tacle. À plus de 50 ans, ce sont deux beaux ath­lètes qui se sont pré­pa­rés pen­dant des mois. L’hymne natio­nal amé­ri­cain arrive par la voix de Ne-Yo. Ça débute dou­ce­ment. Jones Jr. et Tyson n’ont plus leur jeu­nesse, mais l’envie est là. Mike Tyson res­semble à lui-même alors que Roy Jones garde une pos­ture qui ne lui res­semble pas. Ça va moins vite, mais pour les deux, la mémoire mus­cu­laire est là. À 6h16 Roy Jones est plus faible que son adver­saire et Tyson, lui, essaie tou­jours de lui arra­cher la tête. La tac­tique de Tyson à cette heure est d’épuiser son adver­saire. 6h15 Tyson est tou­jours debout et Jones Jr a l’air épui­sé. Mais le com­bat n’est pas fini. Si c’est une exhi­bi­tion, Tyson fait le boulot.

On est déjà au 6e round sur 8. Les deux grands sont moins rapides et moins vio­lents, mais on dirait deux vieux die­sels qui se réveillent. Deux voi­tures de collection.

 

« Je t’ai tou­ché, tu as encaissé et je te res­pecte pour ça »

On voit que Mike Tyson s’est entraî­né très fort. Les deux com­bat­tants ont été par­faits. Il est 6h24 et les deux anciens montrent un vrai fair­play. Deux papas qui se sont retrou­vés, deux boxeurs qui ont du mal à reve­nir, mais qui res­tent de grands athlètes.

Il est 6h27 et on attend que les juges prennent leur déci­sion. En atten­dant, les deux boxeurs soufflent. La boxe, c’est dur. Les juges don­ne­ront leurs poin­tages, mais juste pour le fun. Ici c’est une ren­contre pour l’histoire, pour le plai­sir de revoir deux légendes. Les deux ont gagné. Une vic­toire en duo pour leur rendre hommage.

À 6h30, après le com­bat, Mike Tyson prend la parole « Je t’ai tou­ché, tu as encaissé et je te res­pecte pour ça. J’étais très content d’être là ce soir et d’avoir fait 8 rounds. Je ne cher­chais pas de KO entre nous ». Pour Roy Jones Jr, « Mike Tyson frappe fort, si je suis venu ici, c’est que j’avais envie de don­ner toute ma moti­va­tion ». Plus de 3h de spec­tacle qui ont réveillé les som­no­lents cette nuit.

Les autres infos