Mise à pied de deux contrôleurs de la STAS

Jeudi 14 mai, deux contrôleurs de la STAS auraient retiré leurs visières de protection dans les transports en commun. La direction a décidé de mettre à pied les deux salariés. Dans quelques jours, les deux contrôleurs en sauront plus sur leur avenir professionnel.

Pour la CGT, il s’agit de s’en prendre aux syndicats

Pour la CGT : « Le 14 mai, ils n’ont pas porté la visière de protection à cause d’une buée importante sur leurs lunettes de vue. Il faut dire que ce jeudi 14 Mai il faisait 8°C et le taux d’humidité était à 100 % » L’un des deux agents est un ancien délégué syndical. Selon la CGT : « c’est l’explication de la mise à pied ». Une pétition est en ligne contre la répression syndicale à la STAS.