Municipales : un calendrier incertain

ban_djsnake

Les conseils municipaux de l’immense majorité des 323 communes de la Loire auraient dû être installés les 20, 21 ou 22 mars. Le confinement en a décidé autrement. Dans la foulée, le gouvernement a évoqué un second tour pour le 21 juin avec un dépôt des listes le 2 juin. Cette date n’est plus imaginale, tant pour des raisons sanitaires que constitutionnelles. Dans la presse, de plus en plus de voix demandent l’annulation du premier dans les communes où le conseil municipal n’a pas été élu le 15 mars. Des supports comme Challenge, BFM, Europe 1 se sont fait l’écho de cette revendication étayée par le fait que des listes et des assesseurs ont aussi demandé cette annulation en raison de leur propre contamination. A Saint-Chamond, deux listes d’opposition, RN et LFI, ont déposé un recours en annulation en raison du faible nombre de votants. Un sondage IFOP publié par Valeurs actuelles indique que l’abstention aurait touché 55% des électeurs RN, 49% des insoumis et 60% des Verts. Les habitants des 25 communes de la Loire qui doivent se départager lors du secours tour peuvent se préparer à une reprise de tout le processus électoral. Et nos concitoyens ont manifestement la tête ailleurs en ce moment dramatique. 

Pat Françon