N’est-il pas temps de rouvrir la culture

Cinéma, théâtre, opéra, salle de spectacle. Tous les lieux de culture sont toujours fermés dans notre département. Pourtant, le secteur culturel est en plein boom. Depuis 6 ans en France, 700 000 emplois ont été créés en France.

Un rebond dans ce milieu qui a recruté avant la crise sanitaire, dans la musique et dans le jeu vidéo, dans les arts visuels et le spectacle vivant. Selon France Culture, la culture était donc un des secteurs les plus dynamiques en Europe, à 90 % portée par le marché et le secteur privé, et seulement 10 % par le secteur public.

Rendez-nous nos cinémas

À Saint-Étienne, les deux cinémas Le Méliès sont fermés alors que Netflix sort continuellement de nouveaux films chaque semaine pendant que les productions sortent leurs œuvres en streaming. Même Netflix s’investit dans les vieux films. Huit films de Claude Chabrol sont disponibles  dont Madame Bovary, Merci pour le chocolat, ou encore La Cérémonie. La plateforme de streaming américaine, comme ses concurrentes, profite évidemment de la fermeture des salles. « On aimait aller au Méliès pour voir parfois une resortie, un vieux film lors d’une soirée thématique au cinéma » explique une cinéphile. Aujourd’hui, ils sont disponibles soit sur MyCanal soit sur Netflix.

France Télévision annonce que Netflix continue d’engranger des abonnés : plus de 200 millions désormais dans le monde, près de 160 millions pour Disney +. Netflix épaissit donc encore son catalogue de classiques français, après être devenue récemment mécène de la Cinémathèque, à Paris, signe d’un réchauffement de ses relations avec le cinéma en France.

Pour l‘actrice Julie Gayet, « les précautions sanitaires destinées à lutter contre la propagation du Covid-19 tuent non seulement le cinéma, mais l’ensemble de la culture », a-t-elle affirmé sur France 5 ce lundi. L’actrice a appelé le gouvernement à mettre en place des règles permettant la reprise des activités des théâtres et cinémas qui le souhaitent et qui en ont la possibilité. « Il n’y a pas eu de clusters dans les théâtres avec une jauge limitée », a-t-elle noté. « Ça aurait été assez formidable de se dire qu'[…] on pouvait aller au théâtre. Il n’y aurait pas eu foule ». Elle a expliqué qu’il y avait des « millions (de personnes) dans le métro ».

Plus de 800 professionnels du cinéma, parmi lesquels Jacques Audiard, Valérie Donzelli, Pierre Niney, Léa Seydoux, dénoncent, dans une tribune au « Monde », le gâchis. Pour que la culture ré-ouvre en France, mais aussi dans la Loire.

Les autres infos
Les autres infos