Ouverture des com­merces le dimanche à Saint-Étienne

Gaël Perdriau vient de confir­mer que les com­merces sté­pha­nois pour­ront être ouverts tous les dimanches jus­qu’aux fêtes de fin d’année.

Le maire de Saint-Etienne explique réjouit que le pré­sident de la République ait annon­cé hier la très atten­due ouver­ture des com­merces de proxi­mi­té dès ce same­di 28 novembre, afin de per­mettre de pro­fi­ter de quatre week-ends com­plets d’ac­ti­vi­té avant la période des fêtes de fin d’an­née, mais éga­le­ment de la pos­si­bi­li­té d’é­tendre les horaires d’ou­ver­ture jus­qu’à 21h00, amé­na­ge­ment cohé­rent afin de pou­voir élar­gir autant que pos­sible l’am­pli­tude horaire pour per­mettre un flux plus régu­lier et limi­ter les risques d’attroupements ».

L’homme poli­tique annonce ensuite : « Les com­mer­çants sté­pha­nois ont déjà démon­tré toute leur capa­ci­té à s’a­dap­ter aux évo­lu­tions suc­ces­sives et constantes des cadres légis­la­tifs et régle­men­taires déci­dées par les dif­fé­rents minis­tères au gré de la situa­tion sanitaire ». 

Le maire de Saint-Étienne s’explique que les habi­tants de la ville atten­dait les annonce de Emmanuel Macron avec impa­tience  « car la fer­me­ture de ces com­merces qua­li­fiés par le gou­ver­ne­ment de “non essen­tiels” était per­çue comme pro­fon­dé­ment injuste et par consé­quent lar­ge­ment incom­prise, en pre­mier lieu par les com­mer­çants concer­nés. D’autant plus injuste qu’ils subis­saient, en double peine, la concur­rence des pla­te­formes de vente en ligne ain­si que celle des grandes sur­faces res­tées ouvertes et pou­vant vendre une liste éta­blie de pro­duits défi­nis eux comme “essen­tiels ».

Pour Gaël Perdriau : « Une dif­fé­rence de trai­te­ment que j’ai d’ailleurs dénon­cé auprès du pre­mier Ministre, Jean Castex par cour­rier et lors de sa venue à Saint-Etienne, le 7 novembre dernier.

C ‘est la rai­son pour laquelle j’ai sou­hai­té notam­ment lan­cer rapi­de­ment, en par­te­na­riat avec les acteurs éco­no­miques locaux, et en pre­mier lieu l’as­so­cia­tion des com­mer­çants Sainté-Shopping, une pla­te­forme de e‑commerce “Mon shop­ping à Saint-Etienne” per­met­tant à tous les com­mer­çants sté­pha­nois de vendre en ligne, de pra­ti­quer le click and col­lect et pour cer­tains la livrai­son directe à domi­cile. Des consignes seront  aus­si ins­tal­lées dans des endroits stra­té­giques de la ville pour faci­li­ter la livrai­son des ventes effec­tuées en ligne. Ces concier­ge­ries gérées par la ville, seront dis­po­sées confor­mé­ment aux sou­haits et pro­po­si­tions des commerçants ». 

A Saint-Etienne, les com­merces pour­ront ouvrir tous les dimanches jus­qu’aux fêtes de fin d’an­née puisque nous avions voté lors du conseil muni­ci­pal du 12 décembre 2019, en concer­ta­tion avec les com­mer­çants, la pos­si­bi­li­té de pou­voir ouvrir 12 dimanches dans l’an­née, soit le maxi­mum que nous l’au­to­rise la loi.

Parmi les dates rete­nues figurent les dimanches 29novembre, 6, 13, 20 et 27 décembre.

Enfin, le maire de la ville annonce : « J’encourage les com­mer­çants sté­pha­nois à pro­fi­ter de ces déro­ga­tions auto­ri­sées par le conseil muni­ci­pal et inter­ve­nant en faveur du déve­lop­pe­ment de l’ac­ti­vi­té com­mer­ciale que nous défen­dons tous. Je rap­pelle éga­le­ment que nous avons mis en place il y a un peu plus d’un an main­te­nant les 3 heures de sta­tion­ne­ment gra­tuit tous les same­dis dans les par­kings en ouvrage ». 

Autre déci­sion prise pour sou­te­nir l’ac­ti­vi­té com­mer­ciale : la gra­tui­té des trans­ports en com­mun les trois week-ends (5- 6, 12–13 et 19–20 décembre) pré­cé­dents Noël”

Les autres infos