Paroles & musiques, et le Foreztival menacés ?

Les fes­ti­va­liers devront patien­ter. Les nou­velles se veulent peu ras­su­rantes pour les fes­ti­vals de cet été. 

Hellfest, le Printemps de Bourges, les Nuits de Fourvière : annu­lés ou repor­tés. L’inquiétude sur les fes­ti­vals de la Loire n’a jamais été impor­tante. Alors qu’Emmanuel Macron doit annon­cer lun­di les mesures de l’état d’urgence sani­taire après le 15 novembre, l’organisation de Paroles et Musique, qui devrait avoir lieu du 12 au 17 mai reste silen­cieuse sur Facebook quant à la tenue de leur fes­ti­val. Pas de nou­velles, bonnes nouvelles ? 

Même « dis­cours » pour le fes­ti­val La rue Des Artistes à Saint Chamond. Prévu pour le 14 juin, rien n’a été com­mu­ni­qué. En revanche, concer­nant le Foreztival, qui a lieu au début du mois d’août, la pres­sion est moins importante. 

A noter que les orga­ni­sa­teurs de ces deux der­niers sont signa­taires d’une lettre ouverte au gou­ver­ne­ment, publié le 7 avril, qui fait part de troubles quant au finan­ce­ment, très sou­vent pré­caire de ces fes­ti­vals. En outre, ils s’inquiètent d’une uni­for­mi­sa­tion de l’offre cultu­relle si ces fes­ti­vals ne pou­vaient avoir lieu et évoquent les liens impor­tants qu’ils entre­tiennent avec le tou­risme. Mais, dans un contexte aus­si dif­fi­cile, les spec­ta­teurs mais aus­si les spon­sors seront-ils aus­si au ren­dez-vous ? Comment rassurer ?

Les autres infos
Les autres infos