Pluie de télé­phones sur la pri­son de La Talaudière

Avec la crise sani­taire, les confi­ne­ments à Saint-Étienne, les par­loirs de la pri­son de La Talaudière sont plus pro­té­gés qu’avant. Des parois anti­vi­rus ont été ins­tal­lées. Il est bien plus dif­fi­cile de faire pas­ser des objets pour les prisonniers.

Même s’il y a tou­jours eu une sur­veillance accrue, « des smart­phones pou­vaient pas­ser, par­fois, à tra­vers des sur­veillances » nous explique un habi­tué de la pri­son. Une pro­tec­tion plus accrue liée à la Covid-19, a empê­ché de faire pas­ser tous objets.

Des allos en pri­son de Saint-Étienne

En com­pen­sa­tion, la pri­son de la Loire a noté un accrois­se­ment de pro­jec­tions par-des­sus les murs lors des balades des pri­son­niers. Pour infor­ma­tion, en 2019, 187 objets avaient été jetés aux pri­son­niers, sou­vent grâce aux familles ou amis. 225 télé­phones avaient été comp­tés. En 2020, ce sont 337 smart­phones qui ont été pas­sés en douce sous forme de pro­jec­tiles bien embal­lés pour évi­ter la casse.

Aujourd’hui, la pri­son a réa­li­sé de nom­breux tra­vaux de sécu­ri­sa­tion. Et il n’est, à notre connais­sance, plus pos­sible de faire pas­ser des objets ni par-des­sus les grillages ni par-des­sus les murs.

Source : Prison de la Talaudière Saint-Etienne
Les autres infos
Les autres infos