Saint-Etienne, 20e des Villes et villages où il fait bon vivre

Le JDD a publié ce matin, un classement des Villes et des villages où il fait bon vivre. Dans le top 20, se place Saint-Etienne, déjà récompensé comme étant attractive. Lyon est 56e.

Un classement objectif basé sur des indicateurs officiels

L’association Villes et villages où il fait bon vivre a élaboré un classement des 34 387 communes en France. 183 critères ont été pris en compte et mesurées grâce à des indicateurs objectifs publiés par l’INSEE ou des organismes étatiques.

Ainsi, ces critères concernent la qualité de vie, la sécurité, les commerces et services, les transports, la santé, l’éducation, la solidarité ou encore les sports et loisirs.  On y trouve notamment le taux de chômage, l’espérance de vie, la présence d’une gare, d’une boulangerie, d’une école, l’éloignement d’un hôpital ou d’une base de loisirs. Ces critères ont été pondérés : ainsi, l’espérance de vie a un poids plus important que la présence d’un plombier, qui compte davantage que celle d’un bowling. Pour chaque critère, les villes recueillent des points en fonction d’une proportion (taux de chômage) ou d’une distance (éloignement de l’hôpital le plus proche).

Les villes et les villages de la Loire figurant dans le classement des Villes et villages où il fait bon vivre

Le classement a ensuite été divisé selon les villages (moins de 2 000 habitants) et les villes.

Concernant les villes où il fait bon vivre, Saint-Etienne est 20e, Roanne 216e, Firminy 265e, Saint-Chamond 309e, Roche-la-Molière 314e et la Ricamarie 458e.

Concernant les villages, la Tour-en-Jarez est classé 145e, Saint-Paul-en-Cornillon 149e, Saint-Vincent-de-Boisset 233e et Saint-Romain-les-Atheux 486e.

Et en Haute-Loire ?

Le Puy-en-Velay est classé 100e des villes, Le Monteil 43e des villages, Blavozy 222e.

Les autres infos
Les autres infos