Plus de proximité dans les commerces

« Proximité » et « local » sont les deux mots des commerçants. Avec la crise sanitaire et la fermeture de petits et grands magasins, les clients se sont dirigés vers l’e-commerce. Même pour acheter des produits dit « essentiels » que les internautes n’achetaient pas sur internet avant la crise.

Le consommateur, parfois, préférait acheter sur internet des produits qu’il pouvait trouver dans son quartier. Même le journal se consomme en ligne. Petits commerces et buralistes veulent changer les choses au même titre que les grandes surfaces.

 

le commerce en plus proche

Dorénavant, les managers et vendeurs sont formés à plus de proximité. Une valeur que partagent les enseignes : redécouvrir son boulanger, son primeur.

Le sens du service ainsi que la proximité avec les commerçants du quartier sont des valeurs qui ont été remises au premier plan.

D’après une enquête de Forrester et Critizr, interrogés sur les enjeux de leur entreprise dans les 12 prochains mois, les collaborateurs en magasin ont cité l’amélioration de l’expérience client (89 %), suivie de très près par le renforcement de la proximité entre les marques et leurs clients (85 %). Ne plus acheter ses courses sur internet est par exemple l’enjeu de nombreux commerces d’alimentation qui visent des produits en circuit court.

Les autres infos
Les autres infos