Portrait : Dyfact, le duo de DJ stéphanois

Ils sont deux amis d’enfance, devenus les meilleurs amis du monde. Ils pratiquent le Kick-Boxing depuis leur plus jeune âge et partagent aujourd’hui la même passion pour la musique.

« Lorsque l’on partait ensemble en vacances, on écoutait la radio dans la voiture et très souvent on se disait qu’on aimerait faire de la musique ensemble ». C’est ainsi que la passion pour la musique les gagne et Dorian commence à mixer en soirée et Flavien débute la MAO (Musique Assistée par Ordinateur). Dès 2015 ils veulent partager ensemble cet amour de la musique avec les autres et décident de créer un groupe. Voilà que Dyfact est né.

Publicités

Flavien possède déjà un sacré bagage qui va l’aider dans cette voie. Il possède un certificat de musique électronique décerné par la SAE de Paris. Ensemble ils travaillent d’abord sur la mélodie « On réfléchit beaucoup à la mélodie du titre qu’on veut créer. On cherche l’ambiance de ce qu’on désire créer. Ensuite on travaille sur nos synthétiseurs. La difficulté est de chercher une sonorité qui va bien coller à l’esprit qu’on veut donner au titre ». Un travail qui a donné le single “Saphir” qui est leur première création et qui est sorti le 31 Août 2015. Ce morceau instrumental va marquer le début de la jeune carrière du groupe stéphanois.

Ils sont repérés rapidement et participent à l’émission de Fun Radio « Before Party Fun ».

Chaque titre est un vrai travail de longue haleine.

En 2016, suit le titre « Life me up » en 2016. Le titre instrumental attire la presse avec des articles dans Le Figaro et Le Progrès.

Les deux jeunes DJ se disent qu’il serait bien de faire des titres chantés. En 2017 il sortent « Looking Good » avec la chanteuse Philippine Zadeo qui a comme nom d’artiste Eyö.

Eyö a commencée le piano à 4 ans au Canada . Puis en France elle a commencée le solfège ainsi que les cours de chants. Elle a écrit sa première composition à l’âge de 12 ans. Après son bac elle est allée à la music acamedy international à Nancy. Elle prépare actuellement son premier EP.

Pour Dyfact « trouver une chanteuse n’est pas simple, c’est la partie la plus dure de notre création. On trouve les chanteurs et les chanteuses via Facebook, on passe des annonces sur les réseaux sociaux ». Il faut que la voix s’accorde bien avec la musique est c’est un vrai travail de recherche pour les deux jeunes DJ. Chaque titre est un vrai travail de longue haleine. Il faut six mois en moyenne pour que le titre soit finalisé et que Dorian et Flavien soient satisfaits du résultat.

Un album n’est pas prévu tout de suite car chaque titre est très long à réaliser. « On fait tout nous-mêmes , Il y a la création, la prise de voix, l’ouvrage de la vidéo et ça prend beaucoup de temps ». Les artistes qui ont les moyens ont une équipe pour chaque tâche, donc ça va plus vite. Dyfact est multi-talents. Musiques et vidéos sont réalisées par eux mêmes .

Dorian a commencé sa dernière année d’école d’ingénieurs en informatique et sciences du numérique à Lyon. C’est lui qui a l’habitude de travailler sur la création des clips grâce à ses études.

Dyfact sera ce samedi 9 décembre sur la scène de la « Sainté City Run » place Jean-Jaurès à Saint-Etienne

Leur dernier titre « And Go » est sorti en novembre dernier. Le clip est ensoleillé et l’ambiance est celle des vacances. « Pendant nos vacances à Madrid, on a fait un saut à Ibiza, on en a profité pour faire des vidéos. On a fait tout le montage, créé les effets ». La chanteuse de « And Go » est de Saint-Marcelin. Elle s’appelle Camille Vigneron. Camille Vigneron a débuté la musique à l’âge de 9 ans. A l’époque, elle suivait une formation de piano classique. Aujourd’hui, elle compose ses musiques en français, en anglais, voire dans la langue du cœur comme elle aime l’appeler.

Son travail autodidacte et son cursus à l’Université Jean Monnet de Musicologie (Master 2) lui ont permis d’acquérir différentes compétences musicales, chant, piano, guitare, pédagogie, percussions. La rencontre avec Dyfact a permis un mélange des genres.

Dorien et Flavien ont plein de projets en tête, de nombreux titres sont en attente avec des clips, des instrumentaux et des titres avec des chanteurs « On souhaite créer des chansons et des instrus différentes. On veut tester des nouvelles sonorités qu’on n’avait pas l’habitude de faire jusqu’à présent.

Dorien et Flavien restent prudents sur l’avenir et souhaitent faire de la musique en parallèle de leur futur métier « Maintenant, si on voit que Dyfact marche bien pourquoi pas se lancer à fond dedans ? ». On leur souhaite toute la réussite qu’ils méritent.

Découvrez le clip de “And go” de Dyfact: