Pourquoi la terre a trem­blé à Noz Villars

Le 3 février der­nier, le sol s’était effon­dré dans le magasin.

On pen­sait au début que l’incident était dû à des tra­vaux réa­li­sés dans une rue proche du maga­sin ou à cause d’anciennes mines sous Villars. En réa­li­té, le maga­sin Noz est construit sur des fon­da­tions avec des tra­verses en bois. Et avec le temps, ces der­nières ont pour­ri deve­nant très friables. Cela a pro­vo­qué un affais­se­ment du sol. Mais le com­merce Noz n’est pas le seul à pâtir de ce pro­blème de bois moi­si. Le maga­sin voi­sin, Point Mariage, est, lui aus­si, tou­ché par un risque d’effondrement du sol.

Les deux maga­sins ont eu l’obligation de fer­mer et de sor­tir les stocks de pro­duits pour ne pas occa­sion­ner d’autres inci­dents. Aujourd’hui, les locaux sont vides. Point Mariage s’est réins­tal­lé à La Fouillouse avec l’idée de pou­voir reve­nir à Villars dans le futur. Pour Noz, la direc­tion sou­haite démé­na­ger et ne plus reve­nir. Pour l’heure les huit sala­riés de Noz sont au chô­mage tech­nique et l’équipe cherche de nou­veaux locaux.



Les autres infos