Pourquoi l’ASSE pourrait se séparer de Ruffier ?

C’est une info de Eurosport. Saint-Etienne pourrait envisager de se séparer de Stéphane Ruffier pour faute grave, selon L’Equipe. Une situation extrême après tant d’années communes. Mais l’ASSE pourrait y trouver de nombreux intérêts.

Ce serait une triste fin pour une longue aventure commune. Mais elle n’est pas exclue. D’après L’Equipe, l’AS Saint-Etienne pourrait envisager de rompre le contrat de Stéphane Ruffier pour “faute grave”. Cette option extrême viendrait conclure de la pire manière possible une histoire de neuf ans entre le gardien et les Verts. “Il n’y a pas 36 solutions pour rompre un contrat à durée déterminée. Les deux les plus utilisées en matière sportive sont soit la faute grave soit le commun accord“, nous explique Tatiana Vassine, avocate chez RMS et administratrice de Sport et Citoyenneté. Or, étant donné la situation, une rupture d’un commun accord semble difficile à imaginer à l’heure actuelle.

Nativus.fr

Ces derniers mois, la relation entre Stéphane Ruffier et l’AS Saint-Etienne s’est en effet dégradée. Tout a débuté en février quand Claude Puel a décidé d’écarter le numéro 1 du poste depuis son arrivée en 2011 au profit de sa doublure Jessy Moulin. Depuis, ça n’a fait qu’empirer. L’agent de Ruffier, Patrick Glanz, a d’abord tenu des propos très durs à l’encontre de Puel. Et l’ancien Monégasque n’a jamais digéré le choix de son entraîneur. Ses rapports avec le club stéphanois sont ainsi devenus de plus en plus froids. Jusqu’à la rupture pour faute grave comme Vikash Dhorasoo au PSG ou Adil Rami à l’OM ?