Pourquoi Saint-Étienne peut ter­mi­ner deuxième de Ligue 1

L’ Asse est pré­sen­te­ment clas­sée deuxième de Ligue 1, une place que tous ses fer­vents sup­por­ters aime­raient le voir gar­der jusqu’au bout de la com­pé­ti­tion. L’équipe de Jean-Louis Gasset consti­tue de souf­fler le chaud et le très froid dans ce début de sai­son. Après avoir démar­ré très bas dans le clas­se­ment, Sainté réa­lise une mon­tée ful­gu­rante qui lui per­met de titiller les grands de Ligue 1.

Ces der­nières années, l’ As Saint-Étienne n’a jamais fini plus haut la sai­son qu’à une place en Ligue Europa. Même si l’objectif de cette sai­son est de retour­ner dans cette même com­pé­ti­tion euro­péenne, la Ligue des Champions qui peut être accro­chés en cas de quelques suc­cès sup­plé­men­taires serait le rêve abso­lu pour les fans du club.

Après son match de mar­di der­nier contre Toulouse, l’ As Saint-Étienne qui s’était impo­sée 2–3 avait pro­vi­soi­re­ment occu­pé la deuxième place du cham­pion­nat der­rière le PSG. Hier, avant Monaco, les pro­nos­ti­queurs favo­ri­saient un suc­cès des hommes de Leonardo Jardim. C’est pour­tant les pro­té­gés de Jean-Louis Gasset qui pren­dront les 3 points de la vic­toire grâce aux 2–0 qu’ils passent à Monaco. Ce dou­blé de Wahbi Khazri, meilleur buteur des Verts avec 4 uni­tés à son comp­teur laisse rêveur.

Ce suc­cès de l’ Asse face au club de la Principauté envoie un mes­sage qui est que les pro­té­gés de Jean-Louis Gasset, aus­si qu’ils auront de l’ambition, peuvent mettre en dif­fi­cul­té n’importe quelle équipe en dehors du Paris Saint-Germain. Et tout cela se joue for­ce­ment dans le men­tal de ses joueurs qui devront tout faire pour ne lais­ser trai­ner aucun point face aux petites équipes et se mon­trer déter­mi­né comme face à Monaco lorsqu’il sera temps d’affronter Lyon et Marseille.

Si le PSG qui est très clai­re­ment hors de por­tée peut comp­ter sur ses brillants joueurs à chaque poste, le par­cours, il y a quelques années en Premier League de Leicester, montre que tout est pos­sible dans le foot­ball. À défaut de viser le titre, plus dif­fi­cile avec le sans faute auquel se livre le PSG, l’ Asse peut ter­mi­ner deuxième de la sai­son, syno­nyme d’une place directe en Ligue des Champions.

Même s’il reste encore 30 matchs, sa vic­toire contre l’As Monaco lais­ser pen­ser qu’il a les moyens de créer la sur­prise si ses joueurs rem­placent la Ligue Europa par la Ligue des Champions dans leurs objec­tifs de cette saison.



Les autres infos