Rave-Party dans la Loire malgré la covid, 1500 personnes

Alors que les signes d’une reprise de l’épidémie de Covid-19 se sont de plus en plus ressentir, 1 500 personnes ont participé à une rave-party dans la nuit de vendredi à samedi au Crêt de l’Oeillon dans le Pilat. Le même week-end, une rave-party a eu lieu dans la Nièvre, qui a réuni 5 000 personnes. 

Malgré les efforts de la police pour limiter l’afflux, les 1 500 « teufeurs » se sont réunis sur le site de l’ancien grand hôtel du Mont Pilat qui est désaffecté. Lundi, soixante voitures occupaient encore les lieux. 

1500 “teufeurs dans le pilât malgré le risque de la covid-19

Le maire de Pélussin s’est confié au Progrès. Il explique que la fête a eu lieu sans autorisation, sans que les organisateurs ne préviennent. Il évoque aussi la gêne causée par le bruit pour les voisins et le manque de masques, dans un contexte sanitaire difficile. 

Dans les colonnes de France Bleu Saint-Etienne Loire, les fêtards expliquent leur motivation : le difficile épisode du confinement, l’annulation des festivals et le besoin de « rattraper le retard ». Bien sûr, ils restent conscients des risques qu’ils prennent : une explique qu’ils restent en petits groupes. Ils étaient bien sûr aussi dotés de masques, de gels hydroalcooliques, selon son témoignage. 

Les autres infos
Les autres infos