Record d’interventions de la gendarmerie dans la Loire en un week-end : 180 appels

ban_djsnake

La gendarmerie de la Loire nous informe qu’elle est intervenue 180 fois dans la nuit du 25 au 26 juillet. Pourquoi ? « On note des interpellations à cause de la fermeture des discothèques. Là où les jeunes s’amusaient, aujourd’hui ils font des bêtises, et c’est déplorable » explique notre interlocuteur gendarme. 42info.fr a réalisé un dossier sur la fermeture des discothèques. Vous comprendrez un peu mieux l’étendue du problème.

Il y a des fêtes entre jeunes qui ne sont pas officielles, et souvent ça dégénère. Bagarres, tapages nocturnes, vols. « Souvent les problèmes sont liés à la consommation d’alcool » annonce le militaire à 42info. « Jamais rien de grave. Mais c’est assez gênant ». Il y a eu une Rave-Party non déclarée en préfecture dans le Roannais. Des problèmes à Pélussin, Saint-Priest-La-Prugne. La police note un rebond d’interventions dans Saint-Étienne Métropole. « Il faut occuper les jeunes, et les parents doivent s’y atteler, c’est votre rôle de l’écrire » prévient le gendarme.