Rencontre avec Amandine Costa, man­ne­quin stéphanoise

Elle par­ti­cipe à l’émission « Les reines du shop­ping » du 19 au 23 février 2018.

Originaire de Saint-Chamond, la jeune femme de 26 ans a vécu éga­le­ment en Haute Loire à Dunières lorsqu’elle était petite. Ses parents y tenaient un res­tau­rant. Aujourd’hui, Amandine vit à Saint-Etienne.

Venant de la cam­pagne et n’ayant pas confiance en elle « petite, on me cri­ti­quait sur mon phy­sique », Amandine ne se pré­des­ti­nait pas du tout au milieu du man­ne­qui­nat. Pourtant, les choses changent en gran­dis­sant « lorsque j’ai com­men­cé à sor­tir sur Saint-Etienne, on a com­men­cé à me dire que je devrais faire quelques photos ».

Après avoir réa­li­sé son pre­mier book, elle signe avec l’agence de man­ne­quins Gladys à Lyon.

 

Le milieu du man­ne­qui­nat et des miss est un envi­ron­ne­ment où c’est cha­cun pour soi

 

En 2014 elle se pré­sente à l’élection de Miss Loire, elle ter­mine pre­mière dau­phine « Les 3 pre­mières dau­phines concou­raient pour Miss Rhône-Alpes, je me suis retrou­vée dans ce concours avec une ambiance hor­rible, pour­tant je l’avais fait pour m’amuser et non pas pour un chal­lenge impor­tant ». Le milieu du man­ne­qui­nat et des miss est un envi­ron­ne­ment où c’est cha­cun pour soi, les filles sont là pour gagner, pour réus­sir. « Mais j’ai tout de même réus­si à res­ter amie avec la Miss Loire et avec la deuxième dau­phine car au niveau dépar­te­men­tal c’est moins la compétition ».

Amandine part ensuite en Australie, signe un contrat avec une grande agence de man­ne­quin « J’ai tra­vaillé pour le grand prix de Melbourne, payée 2000 dol­lars une après-midi, c’était génial ». Ces 6 mois ont été para­di­siaques pour elle « là-bas  c’était le contraire de la France, les man­ne­quins étaient ado­rables, l’ambiance était fan­tas­tique ». La jeune man­ne­quin est reve­nue en France parce que sa famille lui man­quait « Je me suis ins­tal­lée à Saint-Etienne car je suis très famille, j’ai fait le choix de reve­nir dans la Loire ».

 

Les reines du shop­ping avec Amandine Costa sera dif­fu­sé du 19 au 23 février 2018 à 17h30 sur M6

Un retour qui lui porte chance car la pro­duc­tion de l’émission « Les reines du shop­ping » la contacte pour par­ti­ci­per à ce jeu aux côtés de Cristina Cordula. A la clé, un chèque de 1000 euros. « L’équipe de l’émission m’a contac­tée sur Facebook et tout s’est enchai­né rapi­de­ment. J’ai pas­sé le cas­ting et tour­né l’émission juste der­rière. » Les reines du shop­ping avec Amandine Costa sera dif­fu­sé du 19 au 23 février 2018 à 17h30 sur M6.

Amandine sou­haite se diri­ger aujourd’hui vers l’événementiel. Elle regrette que, de plus en plus, cer­taines filles cassent le mar­ché « Il y a beau­coup de jeunes femmes qui défilent gra­tui­te­ment, ça se passe comme ça sur Saint-Etienne. Les gens ne se rendent pas compte qu’il faut faire défi­ler de vrais man­ne­quins pour l’image de leurs bou­tiques ». Amandine va bien­tôt orga­ni­ser un défi­lé de mode au 1810 à Saint-Etienne.  « Organiser des défi­lés, ça ras­semble à tout ce que j’aime : l’événementiel et la mode ». On lui sou­haite beau­coup de réus­site dans ses projets.

 



Les autres infos