Rencontre avec Terrenoire, le groupe sté­pha­nois qui monte

Le tout nou­veau clip « Le silence » vient de sor­tir, ren­contre avec les deux frères Théo et Raphaël.

Deux frères qui s’entendent à mer­veille, et il vaut mieux, car ils sont ensemble conti­nuel­le­ment pour tra­vailler leurs chan­sons et mon­ter sur scène. Conjointement dans leurs chan­sons et dans leurs clips, ils sont à la recherche de leur Eldorado. Un lieu incon­nu et ima­gi­naire qu’ils nomment Black Paradiso.

Ils ont été remar­qués par le Festival Paroles et Musiques de Saint-Etienne. Ils se pro­dui­ront d’ailleurs sur la scène de La Grande Prairie, dans le parc du musée de la mine en pre­mière par­tie de Jain, Nekfeu, Eddy de Pretto. Et le 27 avril, ils repré­sen­te­ront la Loire et Saint-Etienne au Printemps de Bourges, pour le concours Inouïs qui repère des artistes et leur offre une belle visi­bi­li­té. Ce concours avait déjà révé­lé Christine and the Queens, Fauve, Eddy de Pretto et Last Train.

Passionnés par la musique depuis tout petits, les deux fran­gins décident de s’associer pour mon­ter le groupe « Terrenoire », du nom du quar­tier où ils ont gran­di. Théo s’occupe des machines qui pro­duisent jolis sons et belle nappes musi­cales. Ce der­nier est DJ avec son concept « 1 000 Chevaux-Vapeur ». Il est aus­si dans les chœurs de Terrenoire. Le grand frère Raphaël est le chan­teur du groupe. « On consi­dère notre musique comme des chan­sons poi­gnantes électroniques ».

Les deux frères expliquent qu’il y a une nar­ra­tion dans le pro­jet Terrenoire. « Dans nos chan­sons, on parle de notre quar­tier d’enfance, puis on se dirige vers ce lieu ima­gi­naire qu’est le Black Paradiso. Cet endroit chi­mé­rique est le sque­lette de notre pro­jet musical ». 

Ils rajoutent que « Ce lieu fan­tasque nous per­met de poser des cha­pitres à nos chan­sons et de trou­ver le che­min du Black Paradiso. Ça nous per­met de racon­ter des his­toires entre nos deux villes de Cœur ». Les membres de Terrenoire vivent à la fois à Saint-Etienne et à Paris. Ces deux villes sont impor­tante pour eux.

Dans le der­nier clip, « Le Silence », Théo et Raphaël parlent de leur départ du quar­tier de Terrenoire pour la capi­tale. Les deux frères tra­vaillent actuel­le­ment sur un EP qui sera prêt avant l’été 2018. Ils sont tous deux impa­tients de sor­tir ce mini album et attendent éga­le­ment la date du 1erjuillet, date à laquelle il par­ti­ci­pe­ront au Festival Paroles et Musiques. « On est heu­reux de par­ti­ci­per à ce fes­ti­val qui se déroule chez nous à Saint-Etienne. On fera notam­ment la pre­mière de Eddy de Pretto. On avait déjà ren­con­tré Eddy lors d’un de nos concerts dans un petit bis­tro pari­sien. Il avait assis­té à notre pres­ta­tion et ça nous a don­né l’occasion de dis­cu­ter avec lui ». Les deux membres de Terrenoire col­la­borent avec de nom­breux artistes « On adore écrire pour les autres et on est ouvert à de nom­breuses col­la­bo­ra­tions. Notre label Black Paradiso pro­duit des artistes sté­pha­nois, et pour­quoi pas, un jour, col­la­bo­rer avec Eddy de Pretto s’il accepte de ren­trer dans notre uni­vers ». Terrenoire est un jeune groupe à suivre de très près car leur musique est véri­ta­ble­ment très prometteuse.

Découvrez le clip “Le Silence”:



Les autres infos
Les autres infos