Resto : Deliveroo arrivent à St-Etienne

Deliv­eroo arrivent à St-Eti­enne

Le con­cept, comme son con­cur­rent Uber Eats déjà sur Saint-Eti­enne, est la livrai­son de repas des restau­rants stéphanois via son site et ses appli­ca­tions Apple­Store et Androïd. En quelques clics, des livreurs vous appor­tent à vélo (autour de 2,5 km du restau­rant) rapi­de­ment vos plats (notre test avec le restau­rant Le Gros Roger nous a fait patien­ter une quin­zaine de min­utes pour un menu à 13 euros).

François Klein, le Région­al Man­ag­er du Sud-Est de la France explique : « On livre unique­ment sur Saint-Eti­enne en parte­nar­i­at avec les restau­rants préférés des Stéphanois, et cela, le plus rapi­de­ment pos­si­ble ». Sur l’application de Deliv­eroo, on peut not­er une belle diver­si­fi­ca­tion des restau­ra­teurs de Saint-Eti­enne. Présents : Le Byb­los (Libanais), La Crêperie Stéphanoise (Bre­ton), Oyisi, Tsing­tao et Eat Sushi (Japon­ais), Piz­za Léon (Ital­ien), Lucien et la cocotte, La table du 10 (Français), Lit­tle Rock Saloon (Améri­cain), Taj Mahal (Indi­en), Le Comp­toir Mar­rakech (Maro­cain)… Des restau­rants de Burg­ers et de Tacos, très prisés des con­som­ma­teurs locaux sont aus­si disponibles. 18 restau­rants sont disponibles, et d’autres devraient arriv­er. « On va tra­vailler sur la diver­si­fi­ca­tion, on veut qu’il y ait une offre la plus large pos­si­ble en livrai­son. Le dernier burg­er gourmet à la mode, le meilleur sushi, la très bonne piz­za, un restau­rant tra­di­tion­nel ou un bon restau­rant végé­tarien » explique François Klein.

Deliv­eroo Saint-Eti­enne pra­tique le même prix que la carte et les menus en restau­rants, et rajoute des frais de livrai­son de 2,50 euros. Depuis peu, les déten­teurs de la carte Tick­ets Restau­rants peu­vent pass­er com­mande sur le site inter­net et sur les applis de Deliv­eroo. Le ser­vice est ouvert 7/7, de 11h30 à 14h30 et de 18h30 a 22h30.

Les livreurs à vélo sont des indépen­dants en auto entre­prise. Deliv­eroo con­tin­ue de chercher des cour­siers. « Pour le moment, on tra­vaille avec une ving­taine de livreurs sur la ville » indique le man­ag­er région­al. « En moyenne, le chiffre d’affaires horaire d’un livreur, c’est 14 euros par heure, c’est 40% de plus que le smic », révèle François Klein. Deliv­eroo pro­pose aux livreurs une cou­ver­ture sociale com­plé­men­taire gra­tu­ite comme tra­vailleurs indépen­dants avec AXA.

Pour pos­tuler chez Deliv­eroo, ren­dez-vous sur ce site : https://deliveroo.fr/fr/apply



Les autres infos