Retour sur la conférence de presse des Verts

Ce lundi, les joueurs de l’AS Saint-Étienne ont repris le chemin de l’entraînement. Avant cela, Ghislain Printant, nommé entraîneur principal, a été présenté à la presse aux côtés du président Roland Romeyer. Les deux hommes en ont profité pour faire un point sur le mercato.

C’est la rentrée ! Ce lundi était jour de reprise pour les joueurs de l’AS Saint-Étienne attendus à 9h30 sur le terrain d’entraînement Aimé Jacquet. Quelques minutes avant, à 9 heures tapantes, Ghislain Printant était présenté à la presse. Nommé entraîneur principal après le départ de Jean-Louis Gasset, le technicien âgé de 58 ans était accompagné de son président Roland Romeyer. L’occasion pour le nouvel homme fort des Verts de dévoiler ses plans pour le mercato d’été 2019. « Déjà, quand j’ai présenté la feuille de route à mes présidents, la volonté était de garder l’ossature qu’on avait l’année dernière. Ça a été validé. Donc aujourd’hui l’ensemble des joueurs qui étaient sous contrat et qu’on souhaite garder sont avec nous. C’est une bonne chose (…) Je ne suis pas inquiet. Les cadres sont là. Nous avons également les jeunes qui vont intégrer ce groupe ». Un groupe au sujet duquel il en a dit plus.

« La première chose était que je souhaitais garder mes cadres. C’était une chose qui était importante. Le premier souhait que j’ai évoqué avec mes présidents était d’avoir Kolo (Timothée Kolodziejczak) avec nous. Donc c’est quelque chose qui va se réaliser. Ensuite, on a ciblé entre cinq et six joueurs pour venir nous renforcer. Il y aura des renforts pour les postes de latéraux, à droite et à gauche pour tout vous dire. Au milieu, il y aura deux joueurs qui viendront nous renforcer. Ensuite, il y aura deux joueurs à vocation offensive. Tout cela, en plus des arrivées de Harold Moukoudi, Franck Honorat et du petit Alpha Sissoko qu’on va voir tout au long de la préparation. Sans oublier les jeunes du centre de formation qui vont être intégrés puisque la volonté du club est de faire place aux jeunes. Avec eux, il faut avoir de la patience. On l’a vu la saison dernière avec William Saliba. Avec Jean-Louis (Gasset), on a très bien géré son cas. On y est allé à tâtons ».

Printant se prononce sur le cas Saliba

La prochaine recrue attendue chez les Stéphanois devrait être Denis Bouanga. Ce que n’a pas démenti Printant. « Je pense et j’espère qu’il sera bientôt là. Je sais que le président est entré en contact avec Nîmes. C’est un joueur que je souhaitais. Les présidents ont fait en sorte de répondre à ma demande, même si j’ai encore beaucoup d’exigences. Je pense que Denis Bouanga sera parmi nous d’ici quelques jours. Je m’avance peut-être. Rien n’est fait. Il y a des contacts très avancés, je me permets de le dire. J’ai eu le joueur, il a le désir de venir à Saint-Étienne. Moi, j’ai la volonté de l’avoir dans notre groupe ». Concernant la piste menant à Sergi Palencia, il s’est montré plus prudent. « Écoutez, il y a beaucoup de noms qui circulent. Donc je vous laisse voir tout ce qui peut un peu se dire. Une chose est sûre c’est qu’on est très avancé avec Denis Bouanga. Avec les autres, on échange, on discute, on voit. Il y a plusieurs pistes. Au fur et à mesure, quand ça arrivera, on vous informera ». Enfin, Ghislain Printant n’a pas pu échapper à une question sur le dossier chaud du mercato stéphanois, à savoir le cas William Saliba.

Courtisé par Tottenham, le défenseur s’est déjà mis d’accord avec Arsenal autour d’un contrat de 5 ans comme nous vous l’avions révélé sur notre site. Toutefois, le joueur pourrait être prêté un an aux Verts. Son entraîneur est plutôt pour. « William fait partie de notre effectif. On sait tous que c’est un joueur qui a de la qualité, qui est courtisé. Ça appartient au domaine du club. Nous, sportivement, notre volonté est de l’avoir avec nous, car il n’est pas fini. Il faut encore le peaufiner, le faire évoluer. Sportivement, notre volonté est de l’avoir avec nous. J’espère de tout cœur qu’il sera avec nous. Maintenant, le mercato est long. Jusqu’au 2 septembre, il peut y avoir pas mal de surprises. Je m’attends à tout ». Roland Romeyer s’est ensuite exprimé sur le sujet. « Ce n’est pas indispensable (de vendre Saliba) aujourd’hui. Il faudra qu’on trouve encore des ressources pour présenter à la DNCG un budget positif. Mais il n’y a pas d’urgence de vendre Saliba. Notre objectif est qu’il soit encore opérationnel cette saison chez nous. C’est ce qu’il souhaite aussi. Il souhaite jouer l’Europa League avec l’AS Saint-Étienne. Donc effectivement, il y a des sollicitations. Mais il n’y a pas d’urgence pour nous ». Le ton est donné !

Source : Footmercato.net