Rien ne sourit aux Verts

les Stéphanois ont été éliminés ce mercredi à Troyes lors de la séance de tirs au but.

« Quand on a une chance, il ne faut pas la laisser passer », avait prévenu Jean-Louis Gasset mardi, avant de procéder à un immense turn-over pour le 16e de finale de Coupe de France à Troyes. Habitués au National 3, Ben Karamoko, Dylan Chambost et Mahdi Camara ont notamment effectué leur première apparition de la saison avec le groupe professionnel.

C’est d’ailleurs le jeune milieu Dylan Chambost (20 ans) qui a failli être le héros stéphanois ce mercredi dans l’Aube. Mais sa tentative déviée n’a trouvé que le poteau de Mamadou Samassa (1-1, 119e), au bout d’une prolongation dominée par les Verts. Malgré une autre occasion en or manquée par un Alexander Söderlundencore décevant (115e), cette ASSE sans le moindre titulaire du match à Nice n’a pas forcément marqué des points auprès de son entraîneur et a dû s’en remettre à une séance de tirs au but.

 

Eliminée des deux coupes, l’ASSE a 16 matchs pour se sauver

Butant sur Mamadou Samassa dans cet exercice, Alexander Söderlund et Hernani ont entraîné l’élimination d’une équipe stéphanoise qui méritait sans doute mieux. Les partenaires de Romain Hamouma ont certes été menés après une (nouvelle) boulette de Cheikh M’Bengue poussant Jessy Moulin à concéder un penalty, transformé par l’éternel Benjamin Nivet (1-0, 24e).

Mais contrairement à leur déroute (3-0) à Metz une semaine plus tôt, avec une équipe privée de quelques cadres, ils ont su réagir et égaliser grâce à une tête d’Habib Maïga, bien servi par Jonathan Bamba (1-1, 48e). La cruelle issue des tirs au but prouve une nouvelle fois que pas grand-chose ne sourit jusque-là à des Verts (16es) qui vont totalement se consacrer à leurs 16 derniers matchs en L1 afin d’éviter une catastrophe.



 

 

 

Source: 20minutes.fr