Saint-Etienne : Les médecins urgentistes ont leur internat

Ils sont sept étu­di­ants à suiv­re ce cur­sus pour 4 ans.

Avant, les médecins urgen­tistes suiv­aient deux années sup­plé­men­taires de médecine générale, aujourd’hui, ils ont un véri­ta­ble inter­nat de spé­cial­ités à la fac­ulté de médecine de Saint-Eti­enne.

Ils sont sept étu­di­ants, qua­tre filles et deux garçons. Leur pro­fesseur est le Dr Alain Vial­lon, respon­s­able du ser­vice des urgences du CHU de Saint-Eti­enne.

Il y a égale­ment une dizaine d’internes qui sont for­més sous l’ancien régime, ils sont donc 17 dans ce même ser­vice.

Les étu­di­ants suiv­ent des cours théoriques et pra­tiques et assurent dix demi journées par semaine dans un étab­lisse­ment pub­lic.

Les stages se déroulent dans plusieurs hôpi­taux du départe­ment. Ils sont envoyés aux urgences, au SAMU, en car­di­olo­gie, neu­ro- vas­cu­laire, réan­i­ma­tion…

Les élèves sont aus­si for­més à la ges­tion de l’agressivité des patients. Les urgences sont sou­vent un lieu de stress, de douleur, d’attente et de mis­ère. Les élèves internes s’entraînent à gér­er la crise par des jeux de rôle où cha­cun joue le rôle de médecins et patients.

Sou­vent, de nom­breux malades n’arrivent pas avoir un ren­dez-vous rapi­de chez le médecin, ils vont aux urgences pour trou­ver une solu­tion. Les internes doivent égale­ment pren­dre en compte ce sur­plus de patients.

 



Les autres infos