Roanne : Les livreurs de Uber Eats en grève

Il y a du rififi chez Uber à Roanne. Depuis dimanche, près de 70 livreurs ont décidé d’arrêter les livraisons. Une grève qui pourrait s’élargir à Saint-Étienne. Les livreurs dénoncent des conditions de travail déplorables pendant toute la période de la crise sanitaire liée au coronavirus.

À Roanne comme à Saint-Étienne, les livreurs du géant américain Uber, n’ont pas connu le confinement. Au contraire, ils étaient le lien entre les restaurateurs et les clients. Un service de livraison qui a sauvé certains restaurateurs.

Dans un communiqué, les livreurs qui ont le statut d’autoentreprise dénoncent de mauvaises conditions de travail alors que Uber engrange les bénéfices. Dans un communiqué, les coursiers à vélo « réclament le paiement d’une prime « pluie » et dénoncent « une précarisation de plus en plus importante en raison du nombre croissant de livreurs » liée à l’arrivée sur ce secteur « d’étudiants et de précaires ». La grève se poursuit jusqu’à lundi soir, mais pourrait être reconduite.

A lire aussi : Dans la Loire, le nombre d’hospitalisations est en baisse

A lire aussi : Musée des Verts : une grande expo en hommage à Robert Herbin 

A lire aussi : Centre Deux est ouvert

A lire aussi : Retrouver son rythme de l’avant confinement ? Les 4 bons conseils de 42info