Robert Herbin « entre la vie et la mort »

ban_djsnake

Les nouvelles ne sont pas bonnes au sujet de Robert Herbin, et ce dimanche le pire est même à craindre pour l’entraîneur mythique de l’AS Saint-Étienne.

 Hospitalisé depuis mardi au CHU de Saint-Étienne, où il a été pris en charge par Cécile Romeyer-Bouchard, éminente cardiologue qui est également la fille du président de l’AS Saint-Étienne, Robert Herbin se bat désormais pour survivre. Souffrant de graves problèmes cardiaques et pulmonaires, pas en relation avec le coronavirus, mais également d’un état général qualifié de très inquiétant, celui qui est une légende du football français est en effet « entre la vie et la mort » précise malheureusement, ce dimanche, Le Parisien. Une situation qui attriste tout le monde, tant Robert Herbin a fait pour amener les Verts de la grande époque vers les sommets du football européen.

Entraîneur à part, le Sphinx a écrit quelques-unes des plus belles pages de l’ASSE. Et Roland Romeyer n’oublie pas tout ce que le club qu’il dirige doit à Robert Herbin. « On a eu des grands entraîneurs, mais Herbin c’est le plus grand (…) C’est grâce à lui qu’on a l’étoile sur le maillot. Roby a été un guide pour tous les entraîneurs, il était précurseur dans sa manière de coacher (…) Robert Herbin a marqué l’histoire du club, si l’ASSE est mythique, c’est à lui qu’on le doit », avoue, dans Le Progrès, le co-président de l’AS Saint-Étienne. Depuis l’annonce de cette hospitalisation, les témoignages affluent pour rappeler le rôle déterminant de Robert Herbin à une époque où le football français avait bien du mal à se faire entendre en Europe.