Saint-Etienne : 70 personnes ont dû quitter leur domicile suite à un incendie.

La police et les pom­piers sont inter­venus jeu­di soir au 37 rue Fer­di­nand, au niveau de la gare de Château­creux. Notre reporter qui était sur place a vu les fumées et l’armée des sec­ours. Plusieurs camions de pom­piers sont arrivés ain­si que quelques patrouilles de police qui sur­veil­laient le secteur ». 

Il faut dire que l’incendie a très vitepro­gressé. Un peu avant minu­it, on voit qu’unegrosse fumée monte dans les trois niveaux des garages et dans les étages de la copro­priété de la rési­dence Castille. Il s’agit d’une voiture qui brûle. Ami­na racon­te la soirée à Saint-Eti­enne : « J’ai vu le feu, je suis donc rapi­de­ment sor­tie avec ma petite-fille de 2 ans » Elle a eu peur « c’était le soir d’Halloween et des jeunes s’amusaient à crier ». Arrivés sur place, les ser­vices de sec­ours ont déployé trente pom­piers. Les hommes du feu ont mis les moyens pour que les soix­ante-dix habi­tants soient mis à l’abri. Un tramway réqui­si­tion­né a per­mis de met­tre au chaud les gens avant de leur trou­ver un endroit plus con­fort­able pour vivre quelque temps avant que l’enquête soit réglée et que les travaux sur la voiture brûlée soient final­isés.

On nousa placé dans ce tramway chauf­fé le temps qu’on reparte se loger ailleurs avec du con­fort

Ami­na racon­te que les sec­ours sont arrivés très vite. Au micro de 42info.fr elle racon­te : « Tout le groupe a été très vite aidé par les pom­piers qui étaient très à l’écoute. On nousa placé dans ce tramway chauf­fé le temps qu’on reparte se loger ailleurs avec du con­fort pour ma petite fille et moi. J’ai été choquée mais là main­tenant ça va mieux ». A 2h30, tout le monde était repar­ti et le quarti­er a pu retrou­ver son calme, sans les nom­breux gyrophares de la police et des pom­piers.

Les autres infos