Un nouvelle tour va être construite à Châteaucreux





Le quartier de la gare se transforme d’année en année. Une métamorphose due aux différents maires de la ville. Les voyageurs arrivant à Saint-Etienne sont toujours surpris.  Suite à notre micro trottoir : Alban :  « j’arrive de Clermont-Ferrand. Je viens ici pour le travail. Je ne viens que rarement et pour tout vous dire, ça fait même 13 ans que je n’ai pas posé le pied à Saint-Etienne. Je me souviens de cette gare et des vieux bâtiments. Il y avait des friches aussi, non ? ». L’homme de 43 ans est surpris de l’embellissement du quartier. « Mais c’est comme ça dans tous les quartiers » s’amuse Alban. Camille elle aussi sort du train et elle approuve la transformation du quartier. « Je vis ici, mais je vais travailler à Lyon tous les jours. Elle me plaît cette gare et on est loin des gares sombres de certaines villes. Et ici, autour, les bâtiments sont beaux ». On lui explique qu’une tour de 50 mètres va voir le jour ici. « J’espère qu’elle va être belle, ça va mettre encore plus d’animation si des employés y travaillent. Ça fait marcher le commerce et la restauration ».

C’est une société Dijonnaise qui a prévu de construire cet édifice. Un bâtiment qui a pour ambition de consommer beaucoup moins d’énergie qu’il pourrait produire. Le groupe de conseil et d’ingénierie, Elithis, va faire sortir de terre cette tour avec trois matières : du verre, de l’acier et du bois. Cette nouvelle tour stéphanoise sera située face au bâtiment rouge qui abrite Novotel et Ibis. Elle aura une hauteur de 50 mètres. 56 logements seront ici proposés à la location. Avec sa construction de verre, les futurs habitants auront le privilège de voir les astres entrer chez eux.  Les locataires devraient avoir une vue imprenable. Concernant le rez-de-chaussée et le premier étage, les 700 m2 seront dédiés à des bureaux, des commerces, il y aura également un parking souterrain. Concernant les appartements, la tour de verre disposera de plusieurs T1 jusqu’au T7. Des panneaux voltaïques vont être installés dans la coiffe de la tour. Au sommet de la tour, un Rooftop sera accessible à celles et ceux qui occuperont le bâtiment.

© Visuel cabinet d’architectes Petitdidier et Prioux