Saint-Étienne : C’est l’un des hommes les plus recher­chés de France par Europol

François Di Pasquali est recherché à Saint-Étienne. L’homme aurait 48 ans et il est recher­ché pour le viol d’une femme de 84 ans. Il est aujourd’hui en cavale. La police pense qu’il aurait vio­lé une octo­gé­naire dans le centre-ville de Saint-Étienne en 2019.

 A l’époque, des traces de sperme avaient été retrou­vées dans la salle de bain de la vic­time. Mais la sté­pha­noise n’avait pas pu détailler son agresseur.

En 2012, François Di Pasquali avait été arrê­té pour des vio­lences à l’encontre de sa petite amie de l’époque. Il avait été condam­né à 18 mois de pri­son pour avoir ten­té de l’écraser avec son véhi­cule. Mais voi­là, en 2013, il obtient une remise en liber­té et trouve un poste de cui­si­nier à Saint-Étienne. En 2016, on ne le voit pas à son pro­cès. Il sera condam­né par défaut à 10 ans de réclu­sion cri­mi­nelle. L’homme est en fuite. Se cache-t-il à Saint-Étienne, ailleurs en France, revient-il dans le dépar­te­ment ? Est ‑il à l’étranger ? Les enquê­teurs posent les ques­tions. La police et Europol ont lan­cé l’opération « Most Wanted » avec la pho­to de plu­sieurs fugi­tifs, dont François Di Pasquali. Un site inter­net per­met de col­lec­ter des infor­ma­tions pour retrou­ver la trace du violeur.

 

 

Les autres infos