Saint-Etienne est en dan­ger, Printant a « honte »



Ghislain Printant, entraî­neur de l’ASSE, après la défaite à Angers (1–4) : « On prend trop rapi­de­ment ce pre­mier but après la pause, c’est regret­table. J’éprouve un sen­ti­ment de honte devant une telle défaite d’au­tant que nous avons bien maî­tri­sé la pre­mière période. Je ne peux pas m’ex­pli­quer la situa­tion dans laquelle le groupe s’est retrou­vé après l’é­ga­li­sa­tion. Après la pause, on a per­du beau­coup de bal­lons. Angers s’est mon­tré un peu plus agres­sif et on n’a pas su réagir. Au contraire, on a per­du notre maî­trise col­lec­tive. J’avais pour­tant repla­cé les joueurs dans le contexte, je leur ai rap­pe­lé la chance qu’ils avaient de faire ce beau métier. Ce sont des gar­çons d’ex­pé­rience. On se doit de mon­trer un autre visage. J’ai honte car on a lâché trop faci­le­ment. Je suis inquiet pour l’AS Saint-Etienne, pas pour ma situa­tion per­son­nelle. Le score fait mal. On doit abor­der la récep­tion de Metz, ce mer­cre­di, avec une grande déter­mi­na­tion. Il faut arrê­ter de par­ler et agir 



Les autres infos
Les autres infos