Saint-Etienne : l’hôtellerie et la restauration dénoncent « une fermeture déguisée »

À Saint-Étienne, le couvre-feu débute ce jeu­di 15 octobre à 21h. Les pro­fes­sion­nels de l’hôtellerie et de la res­tau­ra­tion dénoncent dans un com­mu­ni­qué : « Nous qua­li­fions ces mesures de puni­tives à l’encontre du sec­teur de l’hôtellerie-restauration.

Elles ont pour but de dis­sua­der une mino­ri­té de per­sonnes qui ne res­pectent pas les pré­cau­tions sani­taires de base et auront des consé­quences dra­ma­tiques sur la pro­fes­sion ». Le sec­teur regrou­pant les pro­fes­sion­nels sté­pha­nois du sec­teur des hôtels, bars et res­tau­rants conti­nue en expli­quant que « La pro­fes­sion regrette éga­le­ment, alors que ses repré­sen­tants s’étaient déclarés favo­rables à des contrôles ren­for­cés pour faire appli­quer le pro­to­cole sani­taire, que les forces de l’ordre soient mobi­li­sées en nombre bien supérieur pour faire res­pec­ter le couvre-feu – alors que des contrôles ren­for­cés et inopi­nés auraient per­mis à nos éta­blis­se­ments qui res­pec­taient les consignes sani­taires de res­ter ouverts ».

Pour ces com­mer­çants « Le Pré­sident de la Répu­blique a annon­cé une concer­ta­tion locale avec les acteurs du sec­teur HCR. Mais cela ne suf­fit pas : nous deman­dons à être reçus par le Pré­sident de la Répu­blique lui-même, qui doit res­pec­ter sa parole pour sau­ver notre sec­teur, quoi qu’il en coûte ».

Les autres infos