Saint-Étienne Métropole déploie 70 mil­lions d’euros pour sou­te­nir ses communes

Communiqué de la ville de Saint-Etienne.


1er volet — Plan de relance Métropolitain : Saint-Étienne Métropole déploie 70 mil­lions d’euros pour sou­te­nir ses com­munes membres

Depuis près d’un an, la crise sani­taire de la Covid-19 impacte, de manière consi­dé­rable et inédite, la situa­tion éco­no­mique du pays. Dès le 17 juin der­nier, afin de sou­te­nir la reprise éco­no­mique et de dyna­mi­ser les poli­tiques prio­ri­taires du ter­ri­toire, Gaël Perdriau, maire de Saint-Étienne et pré­sident de Saint-Étienne Métropole, annon­çait le déploie­ment d’un ambi­tieux plan de relance métro­po­li­tain de 320 mil­lions d’euros.

Afin d’ac­com­pa­gner ses com­munes membres dans la mise en œuvre et l’accélération des pro­jets en cette période dif­fi­cile, Saint-Étienne Métropole a déci­dé de déblo­quer une enve­loppe de 70 mil­lions d’euros. Cette pre­mière étape du plan de relance métro­po­li­tain sera conduite sur la période 2021–2023, elle per­met­tra d’impliquer et de sou­te­nir les com­munes dans la relance du ter­ri­toire. Les autres volets du plan de relance métro­po­li­tain concernent la tran­si­tion éner­gé­tique, la réno­va­tion urbaine, l’en­sei­gne­ment supé­rieur et la recherche, l’in­no­va­tion tech­no­lo­gique, la cohé­sion sociale.

Ce pre­mier volet du plan de relance métro­po­li­tain tra­vaillé avec l’en­semble de l’exé­cu­tif, a été pré­sen­té en confé­rence des maires de Saint-Étienne Métropole par Gaël Perdriau, ce jeu­di, et adop­té à l’unanimité. 

Gaël Perdriau explique : «Depuis de nom­breux mois, les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales sont en pre­mière ligne pour lut­ter contre la crise sani­taire et ses consé­quences. De nom­breuses ini­tia­tives ont été prises par les élus locaux afin de main­te­nir les ser­vices publics, de venir en aide aux habi­tants en dif­fi­cul­té et de sou­te­nir les tis­sus éco­no­miques et asso­cia­tifs des ter­ri­toires, affec­tant gran­de­ment et dura­ble­ment les finances locales. A Saint-Étienne Métropole, nous avons sou­hai­té, dès le pre­mier confi­ne­ment, déployer un vaste plan de relance métro­po­li­tain afin de sou­te­nir et d’impulser, le plus effi­ca­ce­ment pos­sible, la reprise éco­no­mique de notre ter­ri­toire. Avec une enve­loppe de 70 mil­lions d’euros, cette pre­mière étape, à des­ti­na­tion des com­munes membres, per­met­tra d’accélérer et de pro­po­ser de nom­breux pro­jets, de créer de la richesse sur l’en­semble du ter­ri­toire de la Métropole, de sou­te­nir l’ac­ti­vi­té de nos entre­prises locales et à tra­vers elle, l’emploi de nos conci­toyens, et mettre à dis­po­si­tion de nou­veaux ou de meilleurs ser­vices publics utiles à nos concitoyens ».

Concrètement, cette aide aux com­munes métro­po­li­taines, d’un mon­tant de 70 mil­lions d’euros, se com­pose en 3 volets.

Chaque com­mune membre de la métro­pole pour­ra sol­li­ci­ter, dans le cadre d’un pro­jet d’équipement, le fonds de concours métro­po­li­tain doté d’un bud­get de 53 mil­lions d’euros. La par­ti­ci­pa­tion de Saint-Étienne Métropole pour­ra s’é­le­ver jus­qu’à 3 mil­lions d’eu­ros par com­mune, mobi­li­sable pour un maxi­mum de 3 dos­siers, avec des pro­jets éli­gibles à comp­ter du 1er jan­vier de cette année jus­qu’au 31 décembre 2023. Le mon­tant du fonds de concours, comme pour tout fonds de concours, appor­té par Saint-Étienne Métropole n’ex­cé­de­ra pas la part de finan­ce­ment assu­rée, hors sub­ven­tion, par la com­mune, sachant que celle-ci doit être a mini­ma 20 % du mon­tant total de l’o­pé­ra­tion hors taxe.

Concernant la voi­rie, l’enveloppe des com­munes métro­po­li­taines sera abon­dée à hau­teur de 10 mil­lions d’euros, avec comme règle pour les com­munes dont le mon­tant de l’en­ve­loppe voi­rie annuelle est infé­rieur à 80 000 euros, une boni­fi­ca­tion égale à 100 % et pour celles dont le mon­tant consa­cré est supé­rieur à 80 000 euros, une boni­fi­ca­tion égale à 50 %, du mon­tant actuel (sans pou­voir être infé­rieur à 80 000 euros). Cette boni­fi­ca­tion sera mobi­li­sable pen­dant 3 ans, en 2021, 2022 et 2023.

Enfin, 7 mil­lions d’euros seront consa­crés pour les ouvrages d’art. 134 ouvrages d’art ont été recen­sés dans 42 com­munes de la Métropole stéphanoise.

Les autres infos