Saint-Etienne : Patrick Revelli, ex joueurs de l’ASSE can­di­dat LaREM (Vidéos)



Les élec­tions approchent, si Gaël Perdriau n’a tou­jours pas don­né sa pos­sible can­di­da­ture, l’ancien joueur de l’ASSE se porte can­di­dat à l’élection muni­ci­pale de Saint-Etienne.

Finaliste de la fameuse finale à Glasgow en 1976, qui a rem­por­té ce match pour les Verts, Patrick Revelli est très popu­laire à Saint-Etienne. « Les gens l’aiment bien » explique un de ses proches. « Je veux ser­vir la ville » sti­pule Patrick Revelli. « Je suis arri­vé à Saint-Etienne lorsque j’avais 17 ans. C’est bien nor­mal que je rende à cette com­mune ce qu’elle m’a appor­té » nous explique l’ex-joueur de l’ASS Saint-Etienne.

Quatre fois cham­pion de France avec les Verts



Vainqueur de la Coupe Gambardella en 1970, le « Gaulois », comme on le sur­nomme à cause de ses impo­santes mous­taches, est l’un des fers de lance des Verts de Saint-Étienne. Attaquant vif et malin, il joue sur tout le front de l’at­taque au gré des bles­sures et méformes des autres atta­quants. Jeune frère d’Hervé, il s’en­tend bien avec ce der­nier, avant-centre remi­seur d’ex­cep­tion. Patrick Revelli reste dans les mémoires pour, après être entré en jeu à la place de Sarramagna, offrir la balle de but à Dominique Rocheteau pen­dant les pro­lon­ga­tions contre le Dynamo de Kiev, après un superbe numé­ro de débordement. 

À l’ar­ri­vée des « stars » à l’ASSE, il trouve refuge à Sochaux où il retrouve une seconde jeu­nesse, emme­nant son club jus­qu’aux demi-finales de la Coupe UEFA. Il ne connaît qu’oc­ca­sion­nel­le­ment l’é­quipe de France, à une époque où elle est par­ti­cu­liè­re­ment mori­bonde. Après l’ar­rêt de sa car­rière, il devient l’en­traî­neur de l’US Feurs (Loire, DH) puis il est res­pon­sable com­mer­cial de l’ASSE. Il tra­vaille éga­le­ment pour Adidas.



Les autres infos