Sauvé de justesse dans le 42

Le 19 juin der­nier, un motard arrive au CHPL de Saint-Etienne dans le coma. Il s’agit de David Val­let, un motard qui cir­cu­lait en moto sur l’autoroute. David sent tout-à-coup une guêpe pas­ser dans son casque puis­fi­nit par entrer dans sa bouche. Le motard, rou­lant sur une 600 Fazer, a juste le temps de quit­ter l’autoroute et se retrouve dans le coma.

Inerte sur le bord de la route, un pas­sant appelle les secours. 3 méde­cins s’arrêtent. David a de la chance, il se réveille en réani­ma­tion deux jours après cette mau­vaise aven­ture. Pour être sau­vé, il aura subi un mas­sage car­diaque pen­dant 20 minutes. L’interne, qui était de garde ce jour-là, était un spé­cia­liste dans ce domaine.
David Val­let au volant de sa moto a eu de la chance. Toutes les équipes du CHPL ont pu le rame­ner à la vie. Aujourd’hui il se repose à Saint-Cha­mond. Il pour­ra reprendre le tra­vail après la coupe du monde. Ses proches sont avec lui et après s’être appro­ché de la mort, il a deman­dé à sa com­pagne de bien vou­loir l’épouser, his­toire de bien se rat­ta­cher à la vie, cette fois, avec un amour fort.

 



Les autres infos