Service psychiatrique du CHU de Saint-Etienne : Gaël Perdriau se réjouit de la signature d’un protocole d’accord entre la direction et les syndicats

Le maire de Saint-Etienne a fait savoir sa satisfaction suite à cet accord : « Je me réjouis qu’un protocole d’accord ait été trouvé, ce jour, entre la direction du centre hospitalier universitaire de Saint-Etienne et les représentants syndicaux CGT – FO du  pôle psychiatrique  du CHU stéphanois. Il met fin à cinq mois de conflits et permettra de renforcer la présence soignante et médicale auprès des patients, leur prise en charge, ainsi que de meilleures conditions de travail pour les personnels soignants ».

Pour Gaël Perdriau, c’est une réelle satisfaction. « Le 14 janvier dernier, après différentes démarches pour renouer le fil du dialogue, j’avais rencontré une délégation du collectif La Psy Cause. J’avais pu mesurer que leurs revendications visaient avant tout à une amélioration du service rendu aux patients en matière d’offre d’accueil et de soins en psychiatrie ».

Le Maire de Saint-Etienne avait évoqué, grâce à un échange, les difficultés auxquelles les personnels soignants devaient faire face au quotidien, et la nécessité d’y répondre. 500 000 euros, renouvelables, de l’Agence Régionale de Santé (ARS) ont été débloqués et la direction du CHU, dans son souci constant de trouver des solutions, a apporté des réponses concrètes.