Solidarité étudiante à Saint-Etienne

0 Partages

Durant toute la phase de confinement, Yann Sapet, vice-président étudiant de l’université Jean Monnet est resté très attentif aux actes solidaires du milieu universitaire. Dans le seul domaine de la santé, on a dénombré 700 personnes qui se sont engagées dans la “réserve sanitaire“. Il s’agit essentiellement d’étudiants en faculté de médecine et en écoles de soins infirmiers.

Aujourd’hui, les internes en médecine de Saint-Etienne demandent à être entendus à l’occasion du “Ségur de la santé”. Dans le cadre de la “réserve civique“, d’autres étudiants ligériens ont donné un coup de main à la Croix Rouge et aux restos du coeur à travers des distribution de plats à des personnes isolées. De son côté, la Fédéeh, fédération des associations étudiantes de Saint-Etienne, a distribué quelques 200 paniers par jour.

La Fédéeh, qui regroupe des étudiants avec handicap, a créé une plate-forme d’entraide. Et la FAGE, fédération des associations générales étudiantes, a mis sur pied un projet de soutien aux lycéens en difficulté. Cette mobilisation a sans doute inspiré la députée LAREM du Roannais, Nathalie Sarles, qui demande aujourd’hui au gouvernement d’attribuer des chèques vacances  aux étudiants en médecine mobilisés dans nos hôpitaux durant la crise sanitaire.

Pat Françon

Les autres infos