Saint-Etienne : plan de soutien à l’économie locale

0 Partages

Gaël Perdriau, s’était engagé et avait acté le principe de participer fortement, dans le cadre d’un plan de soutien à l’économie locale, aux Fonds “Région unie” à hauteur de 1,6 million d’euros. Ce fonds se décompose en deux dispositifs. Voici les axes de ce plan.

Le premier consiste en un fonds d’avance remboursable. Le principe, rappelle Gaël Perdriau, est d’octroyer pour toute entreprise, y compris en association ou auto-entrepreneur, de moins de 10 salariés, une somme pouvant s’élever jusqu’à 20 000 euros, sans cofinancement bancaire adossé, à taux 0 et avec un différé de remboursement de 2 ans, remboursable sur 5 ans. Ce fonds sera instruit par les réseaux de France Active, Initiative France et de l’ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique), implantés sur le territoire de la Métropole et connaissant parfaitement le tissu des entreprises locales. 

Le second concerne un fonds d’urgence Tourisme – Hébergement qui consiste en une subvention de 500 à 5 000 euros pour compensation de perte de chiffres d’affaires pour les entreprises dépendant de l’activité touristique (hôtels, sites de loisirs, la liste n’est pas exhaustive) ayant un emprunt d’investissement en cours.
Nouvelle étape importante aujourd’hui avec le vote en commission permanente de la Région Auvergne Rhône-Alpes de ces deux fonds.

Dans le cadre du soutien à l’économie locale, Saint-Etienne Métropole répond présent ! Il s’agit là de soutenir l’activité et l’emploi de notre territoire. Nous devons utiliser tous les moyens à notre disposition voire en créer de nouveaux pour limiter autant que possible les conséquences de la crise sanitaire à laquelle ne doit pas se rajouter une crise économique et sociale, explique Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole.

A ce jour, quelque 4 000 demandes ont déjà été reçues par les services de la Région Auvergne Rhône-Alpes pour le dispositif Fonds régional  d’urgence “Tourisme – hébergement” et 1 500 demandes pour les avances remboursables pour les petites entreprises (0 à 9 salariés), micro-entreprises et associations, indépendants et professions libérales.

Les autres infos