Soyez orga­ni­sé pour retrou­ver votre bien être

Stéphanie Genevois est une orga­ni­sa­trice d’intérieur sté­pha­noise. Après avoir été cadre dans le sec­teur médi­co-social, elle quitte le monde sala­rial en 2015. Elle passe un bilan de com­pé­tences, et décide de vou­loir aider les autres après avoir décou­vert le métier de Home Organiser. « J’ai fait appel à un Home Organiser car je me suis retrou­vée avec un troi­sième enfant. Suite à sa nais­sance, il a été com­pli­qué de gérer le quo­ti­dien. Moi qui étais très struc­tu­rée dans mon tra­vail et très struc­tu­rée à la mai­son éga­le­ment, je n’ai pas su gérer. J’ai eu une sur­charge de tra­vail, des longs tra­jets, je me suis retrou­vée moi aus­si débor­dée ». Dans sa recherche de solu­tions, Stéphanie ren­contre une orga­ni­sa­trice d’intérieur.

Mais quel est ce métier sou­vent mal connu ? Il arrive de grande Bretagne sous le nom de Home Organiser. L’organisatrice d’intérieur pro­pose ses ser­vices aux par­ti­cu­liers et aux entre­prises. « Le prin­cipe, c’est d’aider les per­sonnes à prendre du recul, faire le point et faire du tri, aus­si bien des objets de la mai­son que dans la tête » explique Stéphanie.

Dans les pres­ta­tions que pro­pose Stéphanie Genevois : désen­com­brer son domi­cile. « Une fois qu’on va désen­com­brer son inté­rieur, on va se sen­tir beau­coup plus léger dans sa tête. On ne s’en rend pas for­cé­ment compte mais tous les objets autour de nous peuvent nous para­si­ter l’esprit ». Pour évi­ter un agen­da com­plexe et stres­sant, il faut aus­si s’organiser « On gère la ges­tion du temps, on tente d’automatiser les tâches, on essaie d’impliquer les enfants dans les tâches fami­liales ». Stéphanie Genevois nous explique qu’elle « trouve des solu­tions pour conci­lier la vie per­son­nelle quo­ti­dienne et la vie pro­fes­sion­nelle et tra­vaille avec des mamans pour les aider dans leur vie ».

 

Pour orga­ni­ser une vie au quo­ti­dien, il faut d’abord étu­dier le carac­tère de la per­sonne. Savoir com­ment elle veut se sen­tir chez elle. « Il est très impor­tant de don­ner des fonc­tions aux pièces. Bien voir si les pièces ont bien la fonc­tion qu’on veut leur attri­buer. Si on se trouve débor­dé, étouf­fé dans la mai­son, et qu’on prend beau­coup de temps à cher­cher les objets, que le ménage est trop long, c’est sou­vent qu’il y a trop d’objets ». L’organisatrice d’intérieur aide ses clients à trou­ver leur vision idéale du foyer et voir l’écart avec la situa­tion actuelle. « C’est avec cette dif­fé­rence que nous pou­vons avan­cer et trou­ver des solu­tions », annonce Stéphanie Genevois.

Les tarifs :

Une visite conseil : l’organisatrice d’intérieur rend visite à la per­sonne pen­dant une heure et demi. Un diag­nos­tic du domi­cile est fait, puis un plan d’action est réa­li­sé pour que la per­sonne puisse s’organiser. Le tarif est de 130 euros. Soit le client passe à l’action seul ou peut être accom­pa­gné par l’organisatrice d’intérieur.

Plus d’infos : http://bien-etre-organisee.com

 



Les autres infos