St-Etienne : 22eme sur 100 des villes où il fait bon entreprendre

C’est une enquête réa­li­sée pour L’Express qui révèle que la cité ligé­rienne se classe en bonne place du clas­se­ment. Dans ce tableau, on y trouve les villes les plus adap­tées à l’entrepreunariat et celles qui pro­posent de nom­breuses for­ma­tions uni­ver­si­taires. Celles qui dis­posent d’un mar­ché du tra­vail dyna­mique et se dis­tinguent for­te­ment par de nom­breuses créa­tions d’entreprises. Les villes en haut de clas­se­ment ne doivent pas trop être han­di­ca­pées par un salaire moyen trop éle­vé et doivent béné­fi­cier d’un sec­teur du bâti­ment actif.

Saint-Etienne se démarque des autres villes par son accueil d’entreprises high-tech.

Dans notre ville, le high-tech est pré­sent dans plu­sieurs sec­teurs comme la robo­tique, la logis­tique, le sport et la méde­cine. Comme par exemple, les entre­prises Webqam, Boa Concept, BV Sport, Siléane, BV Sport, Keranova… Saint-Etienne est l’une des villes les mieux notées.

Saint-Etienne se classe 22eme. Juste au-des­sus d’elle, La Roche-sur-Yon (21em) et La Rochelle (20eme). Juste en des­sous, Tours (24eme) et Pau (23eme). En tête du clas­se­ment on trouve Toulouse (1er), Nantes (52eme), Bordeaux (3eme), Montpellier (4eme) et nos voi­sins Lyonnais (6eme). En der­nier, on trouve Thionville 100eme), Châteauroux (99eme), Dieppe (98eme), Calais (97eme).

Retrouvez le clas­se­ment com­plet ICI.



Les autres infos