St-Etienne dément être au bord d’un gouffre financier

C’est une info de Foot01.com. L’AS Saint-Eti­enne est régulière­ment citée comme étant un des clubs les plus en dan­ger en rai­son de la crise actuelle. Une ver­sion que les dirigeants démentent fer­me­ment.

Le foot­ball pro­fes­sion­nel français est entré dans la zone rouge depuis que Canal+ et BeIn­Sports ont annon­cé que le verse­ment des droits TV prévu dimanche 5 avril n’aurait pas lieu. Pour l’instant, la LFP tente de négoci­er avec les dif­fuseurs afin d’essayer de trou­ver une solu­tion, mais Maxime Saa­da a été très clair, jamais C+ ne sera pas « la banque des clubs de Ligue 1 ». Par­mi les équipes dont il se dit qu’elles sont en grand dan­ger sur le plan financier, le nom de l’AS Saint-Eti­enne revient très régulière­ment, les Verts ayant déjà été oblig­és de recourir à un emprunt pour financer son mer­ca­to 2018. Et même si des fonds de pen­sion améri­cains seraient déjà prêts à venir en aide aux club de L1, la sit­u­a­tion pour­rait être ten­due dans le Forez.

Faux affirme cepen­dant Bernard Caïaz­zo. S’exprimant dans Le Pro­grès, le prési­dent du con­seil de sur­veil­lance de l’ASSE affirme que les Verts n’ont pas plus, ni moins, à crain­dre que les autres for­ma­tions de l’élite. « On est le seul club français qui n’a pas per­du d’argent depuis dix ans. Mis à part le PSG qui aura plus de facil­ité que tous les autres clubs, l’ASSE n’est pas plus en dif­fi­culté que Nîmes ou Bor­deaux. Tout est une ques­tion de temps. Main­tenant si la crise dure six mois, pas beau­coup en réchap­per­ont », explique le dirigeant de l’AS Saint-Eti­enne, qui mul­ti­plie les inter­ven­tions pour essay­er de régler au plus vite les soucis financiers des clubs de Ligue 1. Bernard Caïaz­zo a le sens du dévoue­ment, c’est beau.

Les autres infos