Coronavirus : des nou­velles de Bernard Caïazzo

Bernard Caïazzo, le pré­sident du conseil de sur­veillance de l’ASSE ne cesse d’alerter ses confrères de Ligue 1 sur les consé­quences éco­no­miques de la crise de coro­na­vi­rus. Malgré tout, il se montre ras­su­rant sur la situa­tion de Saint-Étienne,à ce jour.

Le co-pro­prié­taire de l’ASSE a rela­ti­vi­sé les effets éco­no­miques du Covid-19 sur les caisses du club ligé­rien. La pan­dé­mie a pour­tant impac­té finan­ciè­re­ment le foot­ball fran­çais. En effet, les clubs n’ont plus de recettes de matchs et ne per­ce­vront pas de droits télé comme l’a indi­qué le patron de Canal+,Maxime Saada.

Cependant, à Saint-Étienne, ce n’est pas encore « la ban­que­route » tant redou­tée par Bernard Caïazzo. L’ASSE a certes emprun­té de l’argent pour le finan­ce­ment du mer­ca­to esti­val 2018, mais le club n’est pas dans une situa­tion aus­si cri­tique que le laisse croire cer­tains médias. C’est l’assurance don­née par l’associé de Roland Romeyer dans Le Progrès.

« On est le seul club fran­çais qui n’a pas per­du d’argent depuis dix ans. Mis à part le PSG qui aura plus de faci­li­té que tous les autres clubs, l’ASSE n’est pas plus en dif­fi­cul­té que Nîmes ou Bordeaux », a‑t-il rassuré.

Toutefois, Bernard Caïazzo ne sou­haite pas que la crise se pro­longe sur plu­sieurs mois. « Tout est une ques­tion de temps. Maintenant si la crise dure six mois, pas beau­coup en réchap­pe­ront », a‑t-il prévenu.

Les autres infos