St-Etienne : un nou­veau res­to avec cuis­son au char­bon de bois

Les ama­teurs de viande vont se réga­ler. Bientôt à Saint-Etienne, vous pour­rez man­ger des viandes cuites sur bar­be­cue. Le couple de pro­prié­taires ter­mine les der­niers tra­vaux avant l’ouverture qui devrait se faire début juin. Le Teixan, contrac­tion de Texan et du nom des pro­prié­taires, sera situé au 29 rue José Frappa à Saint-Etienne. En France, les chefs sont aujourd’hui de plus en plus nom­breux à pas­ser sur le gril. Entre les petits bar­be­cues et les grandes tables, c’est le retour de la flamme en cuisine.

Mr et Madame Teixeira sont ori­gi­naires de l’Est de la France. Ils ont vécu dans la ville de Troyes. « Au départ on cher­chait un local dans le sud de la France pour y mon­ter un res­tau­rant. Les loyers étaient très chers et pour réa­li­ser les tra­vaux que l’on sou­hai­tait, cela res­tait com­pli­qué à effec­tuer ». Lui était élec­tri­cien puis il a tra­vaillé dans des bureaux comme res­pon­sable d’affaires. « J’en ai eu marre d’être dans un bureau et j’aimais faire des bar­be­cues. J’ai donc déci­dé de créer ce concept avec ma femme ».

En centre-ville de Saint-Etienne, le concept de res­tau­rant de viande fumée et cuite sur un bar­be­cue n’existait pas. Sur place, on y dégus­te­ra des viandes et des légumes en grillade. Du cochon de lait, du pou­let en cra­pau­dine (pou­let entier ouvert), des ham­bur­gers, des côtes de bœuf et des frites mai­son. « Les pro­duits seront locaux ». Il y aura aus­si des salades.« On va pou­voir fumer le porc et la volaille » explique Angelo Teixeira. Une pré­pa­ra­tion qui devrait don­ner aux diversesviandes un goût déli­cieux. L’établissement va aus­si pro­po­ser de la res­tau­ra­tion à empor­ter. Côté bois­sons, le Teixan pro­po­se­ra une gamme de 12 vins rouges, roséset blancs ain­si que des bières. Le couple ainves­ti 180 000 euros.

Le res­tau­rant aura une capa­ci­té de 40 cou­verts en inté­rieur et une ving­taine en ter­rasse. « On a pré­vu de mettre une banne pour la ter­rasse afin que le client soit abri­té en exté­rieur ».

Vous allez enfin mâcher sur des char­bons ardents. Qu’on l’ap­pelle braai en Afrique du Sud, bra­se­ro au Mexique ou BBQ au Texas, cette méthode de cuis­son uni­ver­selle tire son nom de la grille en fer for­gé sur laquelle cuisent les ali­ments, en contact direct avec le feu. Les sté­pha­noises et sté­pha­nois, ama­teurs de belles viandes seront ravis de l’ouverture de cet éta­blis­se­ment dans le vieux quar­tier de Saint-Etienne. Les tarifs vont res­ter rai­son­nables. Le plat sera aux alen­tours de 11 euros. « On va pro­po­ser dif­fé­rentes for­mules avec des des­serts autour de 16 euros »indique Mr Teixeira. Le quar­tier s’anime de nou­veaux lieux. Déjà ouverts récem­ment, l’Union Jack (bar à bières avec sys­tème de carte magné­tique) et le Rhum à Nono (spécia­liste de rhums et cock­tails). Le Teixan suit cette mou­vance d’ouvertures de nou­veaux com­merces. Un nou­veau res­tau­rant sté­pha­nois à tes­ter dès juin 201

 



Les autres infos