Star 80 « Triomphe » à Saint-Etienne

Une saga qui emplit toujours les salles.

Cela fait plus de 10 ans que les artistes phares des année 80 tournent dans tous les Zéniths de France et les scènes des villes. On a hésité à placer cet article dans la section culture. Et puis on s’est rappelé, que dans notre vie, on a tous chanté et dansé sur « Nuit de Folie » de Début de Soirée ou sur « Les démons de minuit » d’Image. Qui ne connaît pas le tube « Femme » de Jean-Luc Lahaye ?  Alors, oui c’est de la culture. De la culture populaire. Une culture qui est trans générationnelle. Et la télé nous rappelle qu’on a aimé cette période avec la récente série Stranger Things et le cinéma, avec le nouveau chef-d’œuvre signé Steven Spielberg, Ready Player One qui fait de nombreuses références à cette décennie.

Publicités

Mais revenons à notre concert Stéphanois. Notez bien sur votre smartphone la date du jeudi 19 avril. Notez bien « STARS 80 » à Sainté. Au total, 3 millions de personnes ont chanté, dansé et crié aux rythmes des tubes indémodables. Même Radio Nostalgie qui s’était autrefois spécialisée dans les tubes des Années 60s et 70s ont compris l’amour des français pour les années 80 et ne diffusent pratiquement que ça aujourd’hui. Dans les mariages, le DJ en passe et voit danser les grands-parents avec les petits enfants. INDÉMODABLES, vous dit-on.

Le phénomène intéresse le cinéma : en 2012, Patrick Timsit et Richard Anconina interprètent les deux producteurs (qui ont, dès 2010, passé la main à Cheyenne Productions, une autre société de spectacles). Le film, avec 1,8 millions de spectateurs en sept semaines, sert à son tour de booster au spectacle qui est, selon la SACEM, “le show musical qui a généré le plus de droits d’auteurs au premier trimestre 2013”. En 2015, TF1 diffuse en direct le concert du 9 octobre au Stade de France. Deux mois plus tard, Stars 80 devient le spectacle le plus vu en France !

STARS 80 au Zénith de Saint-Etienne le jeudi 19 avril à 20h.

Tarif : de 32 à 62 euros.

Découvrez la bande-annonce de STARS 80 :



Vous aimerez lire aussi