“The Voice” : Soprano va reverser une partie de son salaire à des associations

Après avoir fait ses premiers pas de coach dans “The Voice Kids”, Soprano sera aux côtés de Jenifer, Mika et Julien Clerc dans la version adulte qui commence samedi soir sur TF1. Interrogé sur les salaires des coachs, le rappeur a fait savoir qu’il allait en reverser une partie à des associations.

Soprano s’apprête à faire le grand saut en devenant coach dans “The Voice”, aux côtés de Jenifer, MIKA et Julien Clerc. Une expérience enrichissante pour le rappeur qui ne connaissait pas le nom des autres professionnels en acceptant de signer son contrat avec TF1. “ Je savais qu’il y avait Jenifer. Julien Clerc, je ne savais pas. On me l’a dit à la dernière seconde. J’ai adoré le casting car on était quatre personnalités avec quatre univers différents. J’ai trouvé ça super intéressant de le voir dans cette position-là, et je savais que j’allais apprendre beaucoup de choses ” a-t-il expliqué.

Mais alors qu’il sera de retour dans “The Voice Kids”, Soprano n’est pas encore sûr de revenir dans “The Voice” en 2020 à cause de sa tournée qui se terminera en décembre prochain : ” Je ne sais pas encore. On est en train de voir. On va essayer de s’organiser. J’avoue, je me suis régalé, c’était une superbe expérience “.

Sur le salaire des coachs, qui pourrait attendre un million d’euros pour MIKA, Soprano a joué la carte du mystère, assurant ne pas être au courant du montant de son chèque. ” Je ne connais pas le salaire de MIKA. Ni celui de Jenifer. Même le mien, j’ai vu, j’ai dit “C’est ça ?“. Je sais que c’est choquant de dire ça mais c’est vrai ” a fait savoir l’artiste, avant d’indiquer qu’il reversait une partie à des associations caritatives : ” Je travaille avec mes amis d’enfance, on fait tout ensemble. On a monté une société, on manage des artistes, on aide certaines associations dans des quartiers. Tout ce que je fais, ça a un lien avec ça. Ça veut dire que ce soit dans “The Voice” ou des pubs que je fais à droite ou à gauche, ça part dans ça. Ça part dans ma société qui reverse dans les fondations, des associations “.

Une générosité que Soprano préfère généralement garder secrète. ” Quand on fait quelque chose, il ne faut pas trop le dire (…) Je le fais pour de vrai, je le garde pour moi ” a-t-il déclaré avant de souligner sa démarche : ” L’important c’est à qui ça en bénéficie. On essaie de faire au mieux pour faire avancer nos projets caritatifs, humanitaires ou tout simplement professionnels. On embauche plein de jeunes de quartiers dans notre société ” a fait savoir celui qui cartonne avec l’album “Phoenix”. Un artiste au grand coeur !