“The Voice” : Soprano va rever­ser une par­tie de son salaire à des associations

Après avoir fait ses pre­miers pas de coach dans “The Voice Kids”, Soprano sera aux côtés de Jenifer, Mika et Julien Clerc dans la ver­sion adulte qui com­mence same­di soir sur TF1. Interrogé sur les salaires des coachs, le rap­peur a fait savoir qu’il allait en rever­ser une par­tie à des associations.

Soprano s’ap­prête à faire le grand saut en deve­nant coach dans “The Voice”, aux côtés de Jenifer, MIKA et Julien Clerc. Une expé­rience enri­chis­sante pour le rap­peur qui ne connais­sait pas le nom des autres pro­fes­sion­nels en accep­tant de signer son contrat avec TF1. ” Je savais qu’il y avait Jenifer. Julien Clerc, je ne savais pas. On me l’a dit à la der­nière seconde. J’ai ado­ré le cas­ting car on était quatre per­son­na­li­tés avec quatre uni­vers dif­fé­rents. J’ai trou­vé ça super inté­res­sant de le voir dans cette posi­tion-là, et je savais que j’al­lais apprendre beau­coup de choses ” a‑t-il expliqué.

Mais alors qu’il sera de retour dans “The Voice Kids”, Soprano n’est pas encore sûr de reve­nir dans “The Voice” en 2020 à cause de sa tour­née qui se ter­mi­ne­ra en décembre pro­chain : ” Je ne sais pas encore. On est en train de voir. On va essayer de s’or­ga­ni­ser. J’avoue, je me suis réga­lé, c’é­tait une superbe expérience “.

Sur le salaire des coachs, qui pour­rait attendre un mil­lion d’eu­ros pour MIKA, Soprano a joué la carte du mys­tère, assu­rant ne pas être au cou­rant du mon­tant de son chèque. ” Je ne connais pas le salaire de MIKA. Ni celui de Jenifer. Même le mien, j’ai vu, j’ai dit “C’est ça ?”. Je sais que c’est cho­quant de dire ça mais c’est vrai ” a fait savoir l’ar­tiste, avant d’in­di­quer qu’il rever­sait une par­tie à des asso­cia­tions cari­ta­tives : ” Je tra­vaille avec mes amis d’en­fance, on fait tout ensemble. On a mon­té une socié­té, on manage des artistes, on aide cer­taines asso­cia­tions dans des quar­tiers. Tout ce que je fais, ça a un lien avec ça. Ça veut dire que ce soit dans “The Voice” ou des pubs que je fais à droite ou à gauche, ça part dans ça. Ça part dans ma socié­té qui reverse dans les fon­da­tions, des asso­cia­tions “.

Une géné­ro­si­té que Soprano pré­fère géné­ra­le­ment gar­der secrète. ” Quand on fait quelque chose, il ne faut pas trop le dire (…) Je le fais pour de vrai, je le garde pour moi ” a‑t-il décla­ré avant de sou­li­gner sa démarche : ” L’important c’est à qui ça en béné­fi­cie. On essaie de faire au mieux pour faire avan­cer nos pro­jets cari­ta­tifs, huma­ni­taires ou tout sim­ple­ment pro­fes­sion­nels. On embauche plein de jeunes de quar­tiers dans notre socié­té ” a fait savoir celui qui car­tonne avec l’al­bum “Phoenix”. Un artiste au grand coeur !



Les autres infos