Thomas VDB en spec­tacle chez nous. Interview

Après le suc­cès de “Bon Chienchien”, Thomas VDB vient pré­sen­ter son nou­veau spec­tacle en avant-pre­mière au Château du Rozier à Feurs le ven­dre­di 9 octobre 2020. Interview du comique pour 42info. 

Comment est né ce spectacle ?

« A la base, d’une envie de faire un stand-up dans lequel je parle en mon nom propre. Le spec­tacle res­semble au per­son­nage que je pense être dans la vie. L’idée est aus­si que les gens se recon­naissent à tra­vers ce per­son­nage. Ils com­prennent quand on leur parle de la flemme, par exemple. Je tenais aus­si à évo­quer l’évolution de mon regard sur la musique et com­ment les réseaux sociaux l’ont fait évo­luer. Il m’arrive de Shazamer des titres hyper connus ! Je parle aus­si de ma pater­ni­té nou­velle. J’ai 42 ans, et je suis de moins en moins un ado attardé. »

Cette pater­ni­té cor­res­pond-elle à ce que vous ima­gi­niez avant de deve­nir père ?

« Je n’avais pas pré­vu d’être bou­le­ver­sé à ce point par l’arrivée de mon enfant. A la base, je ne vou­lais pas avoir d’enfant par peur de m’attacher. Je suis tom­bé dans le panneau. » 

“Est-ce qu’un bébé doit man­ger tous les jours ?”, “Est-ce que c’est grave d’avoir un sur­vê­te­ment qui pue le tabac ?” : pour­quoi ces ques­tions, sont-elles, selon vous, essentielles ?

« C’est quand je suis deve­nu papa que j’ai réa­li­sé qu’il y avait énor­mé­ment de choses que je ne savais pas sur les enfants. Il y a tel­le­ment de choses aux­quelles il faut pen­ser. Oui, un bébé doit man­ger tous les jours, et non, ce n’est pas grave d’avoir un sur­vê­te­ment qui pue le tabac. D’ailleurs, me concer­nant, le tabac l’emporte sou­vent sur le sur­vê­te­ment… Mais la vie fait que je me pose de moins en moins de ques­tions de cet ordre. Ces ques­tions ont l’air légères, mais c’est fait pour faire rire. »

Profiterez-vous de votre venue à Bonchamp pour aller rendre visite à des connais­sances en Mayenne, un dépar­te­ment que vous connais­sez bien ?

« Si le spec­tacle ne finit pas trop tard, on ira sûre­ment boire un coup avec un pote à Laval. Je suis aus­si ami avec les membres du groupe Archimède, qui viennent me voir à chaque fois que je suis en repré­sen­ta­tion en Mayenne. C’est un coin que j’aime beau­coup. J’ai gran­di en Touraine, c’est un peu la même “vibe” qu’ici. »

Le DVD du der­nier spec­tacle est disponible

« Oui, mais atten­tion on n’a pas fait de cas­sette. Le spec­tacle, qui dure un peu plus d’1h15, est aus­si dis­po­nible sur les ser­vices de vidéo à la demande. »

Les autres infos