Grosse colère chez les forains à Saint-Étienne

0 Partages

Les forains ligériens sont en colère et ils l’ont fait savoir mardi matin sur le marché de Bellevue à Saint-Étienne. Ils ont refusé de déballer leur marchandise. La cause de cette grogne ? Un nouveau règlement de la ville de Saint-Étienne.

Place Bellevue à Saint-Étienne, la tension est palpable. Les forains se trouvent « méprisés ». La ville de Saint-Étienne a autorisé les forains alimentaires occasionnels sur les marchés. Ces nouveaux forains arrivent sur des emplacements convoités depuis longtemps par les habitués. Ceux qui sont là chaque semaine et qui ne se considèrent pas comme forains « occasionnels ». Pour comprendre et trouver des solutions, une délégation s’est rendue en mairie. Pour les commerçants nomades : « en mairie, on nous a expliqué qu’il y a eu une maladresse. OK, ça on peut comprendre. Mais continuer à maintenir ces règles, ça ne rime à rien. Les terrasses des bars stéphanois sont bondées, alors que sur d’autres marchés, en dehors de Sainté, tout fonctionne ».

La ville de Saint-Étienne propose la gratuité de l’installation des forains sur les marchés stéphanois

Les forains ne comprennent pas pourquoi il est aussi difficile de trouver des emplacements convenables sur les marchés. « Et surtout, pourquoi des commerçants occasionnels prennent notre place alors que nous, on vient chaque semaine ». À Bellevue, en temps normal, ce marché accueille en moyenne une cinquantaine de forains. Aujourd’hui, avec les nouvelles règles de la mairie, la moitié ne peut plus s’y installer. Mais du côté de la mairie, on annonce une bonne nouvelle. La ville de Saint-Étienne propose la gratuité de l’installation des forains sur les marchés stéphanois. Un geste que fait la ville, mais pas sûr que les commerçants des marchés acceptent de partager leurs emplacements avec de nouveaux entrants.

Les autres infos