Titulaire à vie ? Personne n’a la carte pré­vient Puel



Ce jeu­di soir, l’AS Saint-Etienne rece­vra le club d’Oleksandriya en Europa League, et pour les Verts une vic­toire est impé­ra­tive pour espé­rer conti­nuer la route en C3. 

Si Claude Puel a recon­nu l’importance de ce match euro­péen, il n’a tou­te­fois pas vou­lu don­ner des indices sur son onze de départ. Et le nou­vel entraî­neur de l’ASSE a été très clair, pour espé­rer être titu­laire à Saint-Etienne, il faut prou­ver qu’on le mérite. L’âge et le sta­tut ne suf­fisent pas pour jus­ti­fier la confiance de Claude Puel, lequel sou­haite que ses joueurs donnent tout et tout le temps.

« J’ai tou­jours dans l’esprit d’avoir une équipe équi­li­brée, avec des atouts au départ et au cours de la ren­contre. Lors des deux matches que j’ai diri­gés, le onze qui a démar­ré a mon­tré de bonnes choses. Et, le banc a su appor­ter une plus-value. En jouant tous les trois jours, avec un groupe homo­gène comme le nôtre, c’est impor­tant d’ouvrir l’équipe et d’essayer de conser­ver de la fraî­cheur. J’essaie de connaître un peu tout le monde dans le but d’avoir un onze de départ et un banc qui tiennent la route. C’est ma seule volon­té. Il n’y a pas d’âge pour débu­ter. Ce qui importe, ce sont la qua­li­té et l’état d’esprit que le joueur montre », a clai­re­ment pré­ve­nu le tech­ni­cien de l’AS Saint-Etienne afin que son effec­tif soit infor­mé publi­que­ment des choix qui sont et seront faits cette sai­son à l’ASSE.



Les autres infos