Transports régio­naux gratuits

Le pré­sident de la Région, Laurent Wauquiez, a deman­dé à la SNCF le rem­bour­se­ment total du mois de mars pour le TER et obte­nu que le mois d’avril ne soit pas pré­le­vé. Elle a éga­le­ment ren­du gra­tuits les dépla­ce­ments TER de l’ensemble des soignants. 

Dès le 23 mars der­nier, la Région a deman­dé à la SNCF de ne pas pré­le­ver pour ses abon­nés aux TER à l’année, l’échéance du mois d’avril. Laurent Wauquiez, le pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, réclame aujourd’hui que la SNCF engage dès à pré­sent le rem­bour­se­ment des abon­ne­ments TER pour le mois de mars. « Les pre­mières mesures de confi­ne­ment déci­dées par le gou­ver­ne­ment ont débu­té à la mi-mars. Il était pour le moins nor­mal que nos abon­nés pré­le­vés à l’année ne subissent pas une double peine et ne paient pas pour un ser­vice dont on savait qu’il ne serait pas ren­du. Dans cette période finan­ciè­re­ment dif­fi­cile pour tous les ménages, la SNCF doit aller au-delà dès à pré­sent, et mettre en œuvre le rem­bour­se­ment des abon­ne­ments TER du mois de mars. L’ensemble de nos abon­nés qui n’a uti­li­sé les trans­ports en com­mun que pen­dant quinze jours ne doit pas payer pour un ser­vice qui n’a pas pu lui être ren­du. »

Par ailleurs, la Région a éga­le­ment déci­dé la gra­tui­té des TER pour l’ensemble des per­son­nels soi­gnants en pre­mière ligne dans la crise sani­taire actuelle. Cette faci­li­té de dépla­ce­ment concerne pour les méde­cins, infirmier(e)s, aide-soignant(e)s, phar­ma­ciens, employés de struc­tures médi­co-sociale ain­si que les pom­piers pro­fes­sion­nels, volon­taires ou per­son­nel admi­nis­tra­tif du Service dépar­te­men­tal (ou Métropolitain) d’in­cen­die et de secours.

Arthur BA

Les autres infos
Les autres infos