Un demi-siècle d’université stéphanoise

C’est en 1969 que Michel Durafour put créer l’université de Saint-Etienne qui porte le nom du père fondateur de l’Europe, Jean Monnet. En 2020, même si le débat ne touche pas le grand public, l’université Jean Monnet est confrontée à un choix majeur : rester autonome ou se fondre dans un grand ensemble avec deux des trois universités de Lyon.

Le débat a été peu présent lors du premier tour des municipales en mars dernier. Et, dans quelques jours va sortir le livre de Jean-Luc Foury intitulé ” L’épopée de l’université Jean Monnet. 1969-2020 “. Le jeune retraité connait bien son sujet. Ancien étudiant stéphanois, il a fait toute sa carrière professionnelle à l’université comme secrétaire général adjoint puis comme directeur de cabinet et directeur de communication. Outre l’histoire d’une maison qu’il connait bien, l’auteur nos dit son inquiétude devant une fusion-absorption. Jusqu’à fin mai, son livre est en souscription sur baubin@live.fr. L’ouvrage est préfacé par un connaisseur du sujet : Maurice Vincent, ancien professeur et président de l’université, sénateur-maire de Saint-Etienne.

Les autres infos