Un drone au-dessus de la prison de La Talaudière

Le 8 juillet der­nier, un drone d’assez grande taille s’estbaladé au-des­sus de la pri­son dans le quar­tier de La Talau­dière à Saint-Etienne. Il était des­ti­né à envoyer des colis à un déte­nu.

Le des­ti­na­taire du colis, Hovannes Abra­ha­mian, 26 ans, purge sa peine à la pri­son de La Talaudière.Il est condam­né à 10 ans de pri­son pour viol aggra­vé en réunion. Ils avaient pro­fi­té du han­di­cap d’une jeune femme de 30 ans pour abu­ser d’elle. Ses com­pères ont éco­pé de 8 et 9 ans de pri­son.

Après enquête, la police a rapi­de­ment trou­vé le pilote du drone en ques­tion. Il s’agit d’une jeune femme de 21 ans, ex petite amie de Hovannes Abra­ha­mian et tou­jours sous son influence. La jeune femme avait pris quelques cours de pilo­tage de drone et pilo­tait avec son smart­phone.

Le drone embar­quait un colis ali­men­taire qui a atter­ri trop loin pour que le déte­nu puisse l’attraper, et le len­de­main, une deuxième ten­ta­tive de la jeune femme avec un autre colis­dans lequelse trou­vait un Smart­phone, un char­geur et une clé. La police cherche tou­jours à quoi pou­vait ser­vir cette clé. Ce deuxième coli­sa atter­ri dans un jar­din et encore une fois, le déte­nu n’a pas pu le récu­pé­rer.

Cette ex petite amie a éco­pé d’une peine de pri­son avec sur­sis et Hovannes Abra­ha­mian, lui, de quatre mois ferme sup­plé­men­taires.

Don­nez votre avis sur notre page Face­book



Les autres infos