Un nouveau service de livraison de repas équitable à domicile bientôt à Saint-Étienne

C’est une mini-révolution chez les livreurs de repas à domicile. Après une grève à Saint-Étienne en début d’année 2021, certains s’organisent pour contrer UberEats et Deliveroo qui domine le marché. « Marre de passer pour des pigeons » annoncent les hommes à vélo.

 

Pour certains livreurs, les grosses machines de la livraison de repas les prennent pour des « esclaves ». C’est en tout cas le message qu’envoient les deux dirigeants de la start-up FeedMi. Abderrahim et Abdelhalim Allah, deux jeunes entrepreneurs lillois.Après 14 mois de travail et 50 000 euros d’investissement de départ, l’application et le site web sont lancés en aout 2019.

 

Les livreurs récupèrent 17 % du prix de la commande

Une nouvelle plateforme qui se veut équitable. Avec FeedMi, les livreurs récupèrent 17 % du prix de la commande et l’intégralité des frais de livraison. Soit de 1,90 à 3,90 € par course. FeedMi prend quant à elle 8 % pour le développement. Le reste revient au restaurateur, soit 65% pour le restaurateur : « Tout le monde est gagnant ». Les livreurs peuvent postuler ICI.

 

Pour les livreurs : 100 euros pour 15 repas livrés

Un livreur chez FeedMi qui assure entre 10 et 15 repas par jour, en travaillant près de 6 h gagnera 100 euros. Le livreur est sous contrat contrairement à UberEats ou Deliveroo.

Nous avons voulu tester l’application sur la capitale ligérienne, mais pour l’heure aucun restaurant n’est disponible. Laissons l’heure quelques semaines pour se positionner. Si vous êtes restaurateurs, vous pouvez vous inscrire ICI. Bonne route à ce joli projet qui s’installe doucement mais sûrement à Saint-Étienne.

Les autres infos
Les autres infos